Assemblée nationale : ATT s’en sort, Moussa Mara rattrapé

L’Assemblée nationale du Mali a délibéré le vendredi dernier au soir. Sur la table, les députés ont réservé deux résolutions à la suite de deux enquêtes parlementaires légalement diligentées. Il s’agit notamment du dossier de l’ancien Président ATT et de celui de Moussa Mara.
Cependant, les deux résolutions, ont conformément à leurs conclusions, chacune, connu une suite.
Pour les deux cas, c’est comme l’a dit l’honorable Moussa Timbiné : « chaque député vote selon sa conscience car aucun des dossiers n’a fait l’objet d’une tentative de manipulation par le pouvoir en place ».
Ainsi, 104 députés ont voté en faveur de la résolution sur le dossier ATT. 5 ont cru bon de le poursuivre. 2 ont voté nul et 6 ont préféré s’abstenir tout simplement.
Finalement, l’histoire donne raison au Président Ibrahim Boubacar Keïta qui disait n’avoir jamais été à l’origine des poursuites qui pesaient sur son cadet ATT en exil à Dakar.
Pour ce qui est de Moussa Mara, les députés ont voté à 90 voix pour lui réclamer des comptes. Il s’agit pour Moussa Mara qui avait abusivement déclaré la guerre à Kidal en mai 2014, d’expliquer sa part de responsabilité dans ces évènements malheureux qui ont couté la vie à des dizaines d’innocents, civils et militaires.
Mamoutou Zan Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here