Hôpitaux maliens : Les antichambres de la mort

 La santé est un pilier essentiel du développement d’un pays. Ailleurs, les hôpitaux publics sont valorisés. Au Mali, ils ressemblent à des vrais mouroirs.

Les structures de santé sont pour la plupart subventionnées par l’Etat et les collectivités locales via des fonds et dotations. Ces structures régionales et départementales tardent à recevoir ou reçoivent peu de fonds. Cela s’explique principalement par deux facteurs : les détournements de fonds et d’objectifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here