Le chef de l’état à la clôture de Mawlid 2016 : «Nous sommes fiers du travail des chefs religieux»

Plus de 75.000 fidèles musulmans étaient rassemblés dimanche au Stade du 26 Mars à l’occasion de la cérémonie de clôture de Mawlid 2016 organisée par le célèbre prêcheur Ousmane Madane Chérif Haidara, fondateur du mouvement Ansar Dine. L’événement s’est déroulé en présence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, des membres du gouvernement et de plusieurs leaders musulmans et chrétiens.
Le guide spirituel Ousmane Madane Chérif Haidara, tout de blanc vêtu, était en parfaite communion avec son public qui a massivement fait le déplacement. Pas une seule place vide dans les gradins du Stade du 26 Mars. Une grande partie du public est restée dehors et ne pouvait entendre les paroles du guide spirituel que grâce aux hauts parleurs installés aux quatre côtés du stade.

A l’entame de son intervention, Ousmane Madane Chérif Haidara a salué la présence du chef de l’Etat dont l’attachement à l’islam est connu de tous. «Votre présence ici n’a rien de politique.

Avant d’être chef d’Etat, vous veniez à nos prêches au Stade Omnisports et même dans les quartiers», a témoigné le fondateur d’Ansar Dine. En réaction, le président de la République s’est dit heureux d’être là où les Maliens sont rassemblés pour le meilleur. «Partout où l’on peut utilement conseiller les hommes, leur faire changer de comportement, les mettre au service du plus grand nombre et du bien, là est mon terrain», a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat a saisi l’occasion pour rappeler que Ousmane Madane Chérif Haidara et ses coreligionnaires ont sillonné l’Europe pour rétablir la vérité, toute chose qui a été favorable à la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

«Ils ont aussi joué un rôle prépondérant pour que nos compatriotes partout où ils se trouvent admettent cet Accord pour la paix et la réconciliation. Ce n’était pas évident. Les chefs religieux ont joué un rôle là où certains politiques n’ont pas voulu jouer ce rôle. De ce point de vue, ils ont été des patriotes. Je dois le dire aujourd’hui. Nous sommes fiers et heureux de leur travail», a souligné le président Ibrahim Boubacar Keita.

La cérémonie a été marquée par des bénédictions, un moment très attendu par les milliers des personnes qui ont fait le déplacement dans l’espoir d’être bénis par leur guide spirituel.

M. KEITA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here