Le FMI apporte sa “pleine confiance” à Christine Lagarde

Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé sa “pleine confiance” à sa directrice générale Christine Lagarde malgré le jugement de Paris l’ayant reconnu coupable de “négligence” dans l’affaire Tapie-Crédit Lyonnais.

Le conseil d’administration du FMI, qui représente ses 189 Etats membres, “réaffirme sa pleine confiance dans la capacité de la directrice générale de continuer d’assumer ses fonctions efficacement”, indique un communiqué. Arrivée à la tête du Fonds en 2011, Mme Lagarde a été reconduite en juillet pour un second mandat de cinq ans.

L’ancienne ministre française de l’Economie (2007-2011) a été jugée coupable de négligences lundi pour son rôle dans l’arbitrage rendu en 2008 en faveur de l’homme d’affaires Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais. Elle a toutefois été dispensée de peine. Le conseil d’administration du FMI, qui avait apporté son soutien à Mme Lagarde tout au long de la procédure, a assuré avoir pris en compte “tous les éléments pertinents” pour prendre sa décision, notamment “le fantastique leadership de la directrice générale et l’important et respect et confiance qu’elle inspire sur le globe”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here