Le « Najini » dans nos plats : Les revers du ‘’bon goût’’

Poulets cancérigènes, farines périmées ou huile frelatée, les Maliens sont malades de leur alimentation. Le « Najini », aussi à ajouter à la liste ?

Curieuse coïncidence, depuis deux, trois décennies, les Maliens consomment ces cubes de « Najini », nuit et jour. Et, depuis la santé est de plus en plus précaire dans ce pays. Des maladies jusque-là inconnues sont devenues monnaie courante (« tension », diabète, constipation, gastrite et ulcère d’estomac, hémorroïde (ou  « kôkô ») et même le cancer de l’estomac, etc.).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here