Loi de finances 2017 : L’agriculture et la défense se taillent la part du lion

Loi de finances 2017   :  L’agriculture et la défense se taillent  la part du lion

Le projet de loi, relatif à la loi de finances 2017, a été soumis à l’examen et au vote des députés, en séance plénière les mercredi 14 et jeudi 15 décembre dans la salle Aoua Keïta. Les prévisions budgétaires au titre de l’année 2017 se chiffrent,  en termes de recettes  à 2 013 578 104 000 FCFA, et à 2 270 647 113 000 FCFA  en termes de dépenses, avec un déficit prévisionnel de 257 069 009 000 FCFA. A l’issue des débats, la nouvelle loi de finances 2017 a été adoptée avec 104 voix, 24 voix  contre et zéro abstention.

La loi de finances ou budget d’Etat, détermine les ressources et les charges de l’Etat au-cours d’une année. Elle est considérée comme l’instrument privilégié de réalisation des objectifs de politiques économique, sociale et culturelle, elle prévoit et autorise l’ensemble des recettes et des dépenses de l’Etat, d’une part et établit les priorités de l’action du gouvernement d’autres part.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here