Signature d’une convention de partenariat entre la SOPROMAC Immobilière et des entrepreneurs turcs : Un boulevard royal pour mettre en œuvre les projets d’IBK

Kati Kambila, 5 décembre 2016, un public des grands jours a pris d’assaut les locaux de l’Usine de fabrique des briques de la SOPROMAC Immobilière. Objectif : être les témoins oculaires de l’inauguration de l’usine et assister à la signature de la convention de partenariat entre la société immobilière et la partie turque massivement représentée à cette cérémonie qui ouvre un boulevard royal sur la vision du Président IBK avec comme panacée la construction des logements sociaux décents pour le peuple malien. L’événement, grandiose, par la forme et le fond, était présidé par le ministre de l’Urbanisme et de l’habitat en présence de son homologue du Développement industriel Mohamed Aly Ag Ibrahim, des partenaires turcs, du Directeur général de la BMS partenaire financier de SOPROMAC Immobilière, du représentant burkinabé de la SOPROMAC, des autorités administratives locales et traditionnelles et d’une foule nombreuse acquise à la cause.

Le développement d’un pays passe par les infrastructures d’accueil et la création d’emploi. SOPROMAC Immobilière s’attèle depuis quelque temps à cette œuvre utile à l’intérieur du Mali. Mais pour Kati Kambila, c’est un véritable projet porteur que cette société en complicité avec des partenaires turcs et appuyée par son partenaire financier, la Banque malienne de solidarité (BMS), est à pied d’œuvre dans cette localité.

Dans son discours de bienvenue, le maire de la commune rurale de Kati Kambila Issa Diarra s’est dit satisfait de l’implantation de cette unité de production dans sa localité et surtout sa capacité à créer des emplois pour sa jeunesse qui vient s’ajouter aux chantiers des logements sociaux des militaires. C’est pourquoi, il a dit qu’il espère que SOPROMAC Immobilière ne doit pas être une déception contrairement aux sociétés qui exercent dans les carrières qui ont puisé dans le réservoir local avant de procéder à des licenciements abusifs.

Pour la partie turque, elle a fait savoir que le président Recep Tayyip Erdogan en personne est intéressé par les opportunités qu’offre le Mali, et ce, suite à la visite d’IBK dans ce pays. Il faut savoir qu’une rencontre s’est tenue à l’Ambassade du Mali en Turquie et des projets susceptibles d’être porteurs ont été évoqués  avec l’Ambassadeur Ibrahim Soumaré. Le Président Erdogan a lui-même insisté pour que les opérateurs turcs viennent investir au Mali. Un montant colossal de 1 milliard d’euros a été déployé pour l’investissement au Mali. Et Adama Bagayoko a séduit les Turcs à travers ses investissements au plan national. Ce sont les Turcs eux-mêmes qui ont annoncé cette nouvelle. Selon le président du commerce international de Turquie, 2015 fut le début qui marque la convention d’entente pour aider notre pays. La partie turque a mis à l’aise les Maliens en affirmant qu’à chaque rencontre avec le président Erdogan, il leur demande ce qu’ils ont fait pour le Mali. Voilà pourquoi les investisseurs turcs ont signé une convention avec la SOPROMAC Immobilière et promis de faire le travail. « Grâce aux deux présidents, nous sommes là pour développer le Mali. On a vu les chantiers d’Adama Bagayoko, il a fait du bon travail, on va aider la SOPROMAC à évoluer », a conclu le président du commerce international de la Turquie.

Prenant la parole, le PDG de la SOPROMAC Immobilière, l’infatigable Adama s’est dit réconforté par la présence de tous ces partenaires à ses côtés notamment la BMS, le représentant burkinabé de la SOPROMAC, l’Honorable IBO, les ministères concernés, la partie turque. Selon monsieur Bagayoko, pour l’heure, l’unité produit 20 000 briques par jour de dimensions variant entre 10, 15, 20, et autres briques conforts. Mais ce chiffre sera largement revu à la hausse avec l’arrivée de la centrale de Béton au stade de livraison au port de Dakar. Avec cette nouvelle acquisition, l’usine pourra servir le marché malien avec le surplus et créera 150 emplois permanents et 50 temporaires. « Cette situation traduit la vision du président IBK » a fait savoir Adama Bagayoko pour qui sa société s’engage à respecter la qualité avant d’inviter la population de Kambila à attacher un vif intérêt au projet et à donner soin aux unités. Le PDG a rappelé que les chantiers de Kangaba, Samaya et Yanfolila sont terminés et livrés, ceux de Fana, Dioïla et Yorosso  au stade de livraison tandis que Kati et Kolondièba avancent sûrement.

Puis arrive enfin le clou de la cérémonie avec l’intervention attendue du ministre Ousmane Koné de l’Urbanisme et de l’Habitat. Il a indiqué que l’inauguration de l’unité de fabrique de briques est un événement important pour le gouvernement. « La SOPROMAC est un partenaire de taille de mon département. L’unité de fabrique est un appui important à la production du secteur de bâtiment. Le gouvernement appuie l’importance de cette initiative » a déclaré le ministre Ousmane avant de faire savoir que les produits SOPROMAC répondent aux normes de qualité, selon le CNRSBTP, un centre agréé d’évaluation et d’expérimentation des BTP. Et de poursuivre que l’intérêt des Turcs pour notre pays fait suite à la visite du président IBK dans ce pays tout en ajoutant que ce chantier doit stimuler l’économie locale. Et c’est logiquement qu’il a conclu que SOPROMAC est un chantier géant de développement local. Qui dit mieux que le ministre lui-même !

Avant la visite guidée de l’usine et le cocktail offert aux invités, ce décor magistral fut agrémenté par l’exhibition de la culture locale, le tout encensé par les envolées musicales de Dabara l’enfant chéri du terroir malien. A grand jour, événement grandiose. Vivement d’autres inaugurations.

Issiaka SIDBE


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here