Convention entre la Cour Constitutionnelle et IDEA International : Dynamiser les activités judiciaires de la Cour

Le 16 décembre 2016, la Cour Constitutionnelle a signé à son siège, une convention de partenariat avec l’institut International pour la Démocratie et l’Assistance Electorale.
L’objectif de cette convention est de mettre à la disposition de la Cour Constitutionnelle du Mali, les résultats des recherches de IDEA International dans les sphères relevant de sa compétence et de son expertise ; organiser ou faciliter la participation, au Mali ou à l’étranger, des membres de la Cour Constitutionnelle aux symposiums, séminaires, ateliers de formation sur des sujets d’intérêts avérés ; assurer en accord avec la Cour, la vulgarisation de ses arrêts par leur publication sur ses réseaux de communication et enfin intégrer les membres de la Cour constitutionnelle du Mali à son réseau de praticiens afin de leur permettre de participer à des activités de nature à promouvoir le dialogue sud-sud.
Dans son mot de bienvenue, la présidente de la Cour Constitutionnelle, Manassa Danioko, a précisé que par cette convention, son institution sera l’une des rares juridictions constitutionnelles dans l’espace francophone à nouer un partenariat du genre avec cette puissante organisation intergouvernementale qui, en deux décennies d’existence, a bâti un puissant réseau international d’experts pluridisciplinaires œuvrant dans des domaines aussi variés que complémentaires. « Au-delà de la Cour Constitutionnelle, la présence de IDEA International dans notre pays fortifiera ses marques dans le concert des nations à travers le renforcement de ces institutions, la professionnalisation de l’administration électorale et l’assistance dans la consolidation de la constitution », a-t-elle ajouté. Selon Manassa Danioko, c’est lors d’une visite des responsables d’IDEA International effectuée du 17 au 19 octobre 2016 au Mali que les jalons de ce partenariat ont été posés.
Après avoir salué cette initiative, le Pr Adebayo Olukoshi, représentant de IDEA International, a déclaré que l’une des raisons de la signature de cette convention avec le Mali est relative à son engagement dans la consolidation du panafricanisme. « Malgré les difficultés, le Mali est l’un des pays d’Afrique les plus engagés pour le panafricanisme », a-t-il affirmé.
Ousmane Ballo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here