Debats sur la motion de censure le Gouvernement. Après les passages des députés des groupes parlementaires, le Premier ministre a fait un premier passage pour ses réponses.

Modibo KEITA a salué cet exercice comme une preuve de la vitalité de la démocratie malienne. Il a remarqué que les interpellations de l'Opposition ne contiennent pas de questions mais uniquement des interprétations des thèmes abordés. Il a appelé à l'union sacrée de tous les maliens en ces moments difficiles en allant dans le compromis et non la compromission.
S'agissant du communiqué conjoint il a affirmé l'engagement du Gouvernement à préserver les intérêts des citoyens maliens notamment les émigrés. Le Gouvernement poursuivra le dialogue avec les pays d'accueil tout en instant sur le respect de nos souvairenetés respectives. Selon lui, le Gouvernement prône la migration légale.
Sur le point de la sécurité, le Premier ministre dit comprendre les inquiétudes des députés mais les efforts du Gouvernement sont éloquents avec chiffres à l'appui. La loi d'oreintation sur la sécurité est en cours et un conseil de cabinet a déjà examiné le projet. Il a lui même demandé aux ministres en charge de la sécurité et des finances de se mettre ensemble pour réajuster le coût global.
S'agissant des élections, le Chef du Gouvernement s'est félicité de la tenue des élections dans plus de 600 communes avec la participation de tous les partis politiques. Il a annoncé la tenue d'élections dans les autres communes restantes selon les modes convenus dans le cadre de la nouvelle loi électorale et l'accord pour la paix et la réconciliation.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here