Maouloud 2016: El Hadji Bandjougou Doumbia et ses adeptes ont prié pour le Mali

Une semaine après la célébration de la date anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (PSL), les fidèles musulmans adeptes et sympathisants de l’association ‘’Nourou dine islamia’’ sur invitation de leur leader, El hadji Bandjougou Doumbia, ont célébré dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 décembre dernier, le jour anniversaire du baptême du prophète à Faladiè en commune VI du District de Bamako. Le jeune prêcheur, El hadji Bandjougou Doumbia et ses invités ont prié pour la paix et la prospérité au Mali.
Répondant à l’invitation du chef de l’association ‘’Nourou dine Islamia’’, El Hadji Bandjougou Doumbia, les fidèles musulmans sont massivement sortis dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 décembre dernier pour célébrer le jour anniversaire du baptême du prophète Mohamed (PSL). Pour la circonstance, outre les invités ordinaires venus de divers horizons, plusieurs leaders du soufisme et des personnalités politiques étaient au rendez-vous. Au nombre desquels : le Cherif Abdou Raouf, petit-fils de Cheik Hamad Tidiane, issu de la filiation du prophète Mohamed, le Cheick Yacouba Doucouré, auteur de plus de 150 livres sur l’islam et les sciences et Dr. Hamza Maïga, directeur de la Maison du Hadji,.
Parmi les personnalités politiques, on pouvait noter la présence de l’ancien Premier ministre Moussa Mara, du ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Me Mountaga Tall et du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo.
Accueillis dans une grande ferveur, le Cherif Abdou Raouf, qui est venu de l’Algérie pour l’occasion, a salué le leader de l’association ‘’Nourou dine Islamia’’ et l’ensemble des fidèles musulmans pour avoir commémoré la nuit du Maouloud, date anniversaire de la naissance de son arrière grand-père, Mohamed (PSL).
Selon lui, la célébration de la nuit du Maouloud offre l’occasion aux musulmans de renouveler leur foi en Dieu et de resserrer leurs liens de fraternité et d’amitié à travers les prêches. Mais aussi ajoute-t-il, elle permet aux musulmans de connaitre l’histoire de leur prophète, Mohamed (PSL), de sa famille et de ses compagnons.
Quant au Cheick Yacouba Doucouré, qui a récemment remporté un prix au Maroc où il avait animé une conférence sur le thème ‘’l’Islam contre le terrorisme’’, il a salué l’humilité du jeune prêcheur, El Hadji Badjougou Doumbia, qui dit-il est une chance pour le Mali.
Invitant les Maliens à la droiture, le directeur de la Maison du Hadji, Dr. Hamza Maïga, dira que les dirigeants et les leaders religieux sont les premiers à être interpelés.
Selon lui, les difficultés que nous connaissons au Mali aujourd’hui sont en partie, liées à nos mauvais comportements. Raison pour laquelle dit-il, cette année, le thème choisi pour le Maouloud porte sur « le respect de nos valeurs et la droiture ».
Le chef de l’association ‘’Nourou dine Islamia’’, El Hadji Bandjougou Doumbia, a quant à lui invité le peuple malien à la cohésion pour faire face aux défis qui nous assaillent.
A cet effet, il a rappelé que l’année dernière, à la même occasion, il avait envoyé un exemplaire du Coran au président Ibrahim Boubacar Keïta et à l’ancien président Amadou Toumani Touré afin qu’ils se réconcilient.
Une action qui, dit-il, commence à produire ses effets avec l’abandon, la semaine dernière, de la décision de poursuite judiciaire contre l’ancien président ATT par l’Assemblée Nationale.
A la fin de la fête vers 5 heures du matin, le leader de l’association ‘’Nourou dine Islamia’’ et ses adeptes ont ensemble prié pour le retour de la paix au Mali et pour la prospérité.
Lassina NIANGALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here