Rapport de mise en accusation de l’ancien président ATT : Les députés closent, définitivement, le débat !

La commission d’enquête parlementaire  de mise en accusation de l’ancien président Amadou Toumani Touré a conclu, dans son rapport le mardi 13 décembre dernier, lors d’une séance plénière à l’Assemblée nationale, qu’aucune preuve matérielle n’existait contre ce dernier. Par contre, concernant les évènements de mai 2014 à Kidal, les députés ont  demandé au gouvernement d’ouvrir une enquête judiciaire contre l’ancien Premier ministre Moussa Mara, Soumeylou Boubèye Maïga et  le Général Mahamane Touré, respectivement ministre de la Défense et des Anciens Combattants et  chef d’état-major général des armées  au moment des faits.

En effet, lors des débats avant le vote de la résolution, les députés n’ont pas manqué d’éloges et d’estime à l’endroit de l’ancien président Amadou Toumani Touré. On se croirait même à une cérémonie d’hommages à celui-ci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here