Taekwondo, championnat intercommunal : Les combattants de l’équipe nationale se taillent la part du lion

Les finales de la 11è édition du Championnat intercommunal senior et junior du district se sont disputées samedi au centre Moon Kwang de Baco-Djicoroni. L’événement était présidé par le premier vice président de la Fédération malienne de taekwondo (FEMAT), Mamadou Sow, ceinture noire, 7è dan, en présence de plusieurs membres de la FEMAT dont le secrétaire général, Yacouba Traoré et le Directeur technique national (DTN) de la FEMAT, Maître Alioune Badara Traoré, ceinture noire, 7è dan.

Avant le début des combats, le DTN rappellera que les finales du championnat intercommunal du district sont réservées aux meilleurs combattants et combattantes des 6 communes de Bamako et à ceux des sélections nationales. Les vainqueurs de la compétition constitueront l’équipe de la ligue du district de Bamako qui affrontera les combattants et combattantes des ligues de l’intérieur pour le titre de champion du Mali 2015-2016, précisera le DTN. Au total, 24 finales étaient au programme dont 14 chez les seniors (filles et garçons) et 10 du côté des juniors masculins.

Chez les seniors masculins, Toumani Diabaté de l’équipe nationale a donné le ton en battant Kalil Coulibaly de la commune V dans la catégorie des +87 kg. Les finales des-50 kg, -87 kg et -68 kg ont été dominées, respectivement par Seydou Fofana, Lassana Diarra et Samba Niang, tous trois sociétaires de l’équipe nationale. Dans la catégorie des -74 kg, Mohamed Kouma de l’équipe nationale n’a pas eu besoin de forcer son talent pour battre Salif Diarra de la commune I, alors que son coéquipier Alhoudourou Maïga a chuté devant Mohamed Konta de la commune II.
Dans les catégories des -58 kg et -63 kg, Adama Ballo et Oumar Sissoko ont fait honneur à leur statut en battant, respectivement Mamadou Sarré et Ibra Dabo de la commune V.

Chez les seniors filles, toutes les représentantes de l’équipe nationale ont confirmé. Ainsi, Sétou Sylla a battu Fatoumata Diarra de la commune VI dans la catégorie des -46 kg, alors que Awa Oulalé (-49 kg), Nana Doumbia (-57 kg) et Nènè Dembélé (-73 kg) ont été sacrées face, respectivement à Fatoumata Diarra de la commune I, Djènèbou Sacko de la commune V et Korotoumou Karabenta de la commune VI. Quant à Rokiatou Traoré (+73 kg elle a été sacrée sur tapis vert, faute d’adversaire. Dans la catégorie des -53 kg où aucune représentante de l’équipe nationale n’était en lice, Fatoumata Samaké de la commune V s’est imposée devant Maïmouna Konaté de la commune VI.

Du côté des juniors masculins, Ibrahim Fané de la commune VI (-45 kg) s’est hissé sur la première marche du podium devant Samba Doucouré de la commune III, Siri Ballo de l’équipe nationale (-48kg) a dominé Salif Fofana de la commune II, Drissa Coulibaly de l’équipe nationale (-51kg) a été sacré devant Cheick H. Bah de la commune IV. Quant à Bakary Touré de la commune III et Abdoul K. Kouma de l’équipe nationale, ils ont battu, respectivement Seydou Atji et Mohamed Fofana de la commune V. Dans la catégorie des -63kg, Taha Doumbia de l’équipe nationale a dicté sa loi devant Ibrahima Keïta, alors que la finale des -68 kg a été dominée de la tête et des épaules par Youssouf Soumaré de la commune II facile vainqueur de Cheick A. Sissoko de la commune III.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here