Abdrahamane Sylla : le malheureux ministre «fassodengnouma»

Le ministre des Maliens de l’extérieur a eu la plus grande occasion pour se taire, surtout après les sorties manquées du diplomate de rupture Abdoulaye Diop et du Talibé porte-parole du gouvernement Mountaga Tall. Mais le malheureux Sylla a préféré rajouter de l’huile sur le feu.

Sa sortie en langues nationales bamankan et sarakolé, et en français, a eu pour seul bénéfice une plus grande confusion dans la tête des Maliens. Abdrahamane Sylla altère la vérité, quand il affirme être à la base du Sommet de la Valette, pour avoir fait les termes de référence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here