Gestion concertée pour le développement de la commune VI : Les formations politiques ayant obtenu des élus se donnent la main

Soucieux du développement harmonieux de la commune VI, toutes les formations politiques ayant obtenu des élus ont accepté de se donner la main pour gérer et développer la commune suivant une clé de répartition des responsabilités acceptée par toutes à l’exception du Rpm. Selon les responsables de ces différentes formations politiques, toutes les démarches entreprises auprès du Rpm pour l’amener à adhérer à ce processus sont demeurées sans succès.

En commune VI du district de Bamako, Urd, Mpr, Adéma-Pasj, Umpc, Udd, Apm-Maliko, Cnid et Rpdm décident d’œuvrer ensemble pour un développement économique, social et culturel durable de la commune. Ces formations politiques, ayant eu des élus aux élections communales du 20 novembre, ont convenu de créer une plateforme d’alliance dont l’objet est d’assurer une gestion concertée de la mairie pour le développement harmonieux de la Commune VI du District de Bamako.

 

La signature de cette plateforme d’alliance a eu lieu le vendredi 16 décembre 2016 au Centre de jumelage à Banankabougou, en présence de Me Demba Traoré  de l’Urd ; du nouveau maire de la commune VI, Aliou Coulibaly ; du président du comité de suivi de la plateforme d’alliance, Salia Samaké du Mpr, et de l’ensemble des nouveaux élus de la commune issus des partis politiques signataires de la présente plateforme.

 

Dans la plateforme d’alliance ouverte à toutes les formations politiques ayant obtenu au moins un conseiller, les partis politiques signataires s’engagent à travailler de manière collégiale et dans un esprit de franche collaboration pour apporter aux populations de la commune VI une amélioration notable de leur cadre de vie.

 

Concernant la répartition des responsabilités, les partis politiques ont convenu d’un bureau communal dont le maire est Aliou Coulibaly de l’Urd, le 1er adjoint du Mpr, le 2ème adjoint (Urd), le 3ème adjoint (Adéma), le 4ème adjoint (Umpc), et le 5ème adjoint vient de l’Apm-Maliko.

 

Pour les délégués du maire aux centres secondaires d’état civil, Niamakoro (Urd), Magnambougou (Urd), Faladié-Banankabougou (Adéma), Senou (Urd), Yirimadio (Mpr), Dianeguela-Sokorodji (Cnid-Rpdm). Les affectations nominatives aux différents postes de responsabilité sont laissées à la discrétion des différents partis. Par ailleurs, les partis conviennent de mettre en place un comité de suivi de la plateforme regroupant les différents responsables. La présidence du comité de suivi de la plateforme sera tournante par période de six mois.

Il faut rappeler que la commune VI fut créée par l’ordonnance n°78-34/CMLN du 18 août 1978 modifiée déterminant les limites des communes du District de Bamako. Elle est située sur la rive droite du fleuve Niger. Elle couvre une superficie de 94 km2 pour une population estimée en 2013 à 544.326 habitants dont 275.786 hommes et 268.541 femmes. C’est la commune  la plus grande et la plus peuplée de Bamako,  composée de 10 quartiers (Banakabougou, Dianeguela, Faladié, Magnambougou, Missabougou, Niamakoro, Sénou, Sogoniko, Sokorodji et Yirimadio. Elle est dirigée par un exécutif de 45 conseillers dont un maire et 5 adjoints.

La commune VI a 281.510 inscrits sur la liste électorale, répartis entre 586 bureaux de vote. Lors des élections communales du 20 novembre 2016, 34 listes étaient en compétition. Selon les résultats proclamés par le gouverneur du District de Bamako, à l’issue de ces élections, 58.821 personnes ont voté ; 56.552 suffrages ont été déclarés valables, soit un taux de participation de 20,89%. Huit listes ont obtenu des sièges : Urd (8 conseillers) ; Rpm (7 conseillers) ; Mpr (7 conseillers) ; Umpc/Ufdp (6 conseillers) ; Adéma (5 conseillers) ; Udd  (4 conseillers) ; Apm-Maliko (4 conseillers) ; Cnid/Rpdm (4 conseillers), soit un total de 45 conseillers. L’Urd ayant obtenu plus de conseillers, sa tête de liste devient le maire en application de l’article du code des collectivités. Diango COULIBALY


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here