Le ministre Diop à propos de la signature d’un prétendu accord de réadmission avec l’UE : « Le Mali n’entend pas monnayer sa dignité pour des besoins mercantiles »

Le ministre Diop à propos de la signature d’un prétendu accord de réadmission avec l’UE :  « Le Mali n’entend pas monnayer sa dignité pour des besoins mercantiles »
Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étrangères du Mali. RFI/Amélie Tulet

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine, Abdoulaye Diop, n’a pas porté de gang pour réagir à la grave accusation dirigée contre les autorités maliennes d’avoir signé un prétendu accord de réadmission des migrants en situation irrégulière en Europe. Il a apporté un cinglant démenti à cette mauvaise information. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a coanimée avec son homologue des Maliens de l’extérieur, Abdramane Sylla.

«L’Union européenne est un partenaire  du  Mali. Le Mali n’entend pas monnayer sa coopération. Il n’entend pas monnayer sa dignité et celle de ses populations pour des besoins mercantiles». Voilà ce qu’a déclaré le ministre en charge des Affaires étrangères du Mali. Abdoulaye Diop dénonçait ainsi l’attitude d’une certaine presse étrangère qui est à la base de cette désinformation à des fins inavouées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here