L’UE échoue à faire voter une résolution sur la situation post-électorale au Gabon

L’UE échoue à faire voter une résolution sur la situation post-électorale au Gabon
Une électrice dépose son bulletin dans l'urne d'un bureau de vote, à Libreville, lors de l'élection présidentielle du 27 août 2016 au Gabon. © REUTERS/Erauds Wilfried Obangome


Il n’y aura pas de résolution commune sur la situation post-électorale au Gabon entre les parlementaires européens et ceux des pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). Les négociations dans le cadre de la 32e session parlementaire paritaire ACP/UE ont tourné court mercredi 21 décembre. Finalement, deux textes ont été présentés au vote. Un proposé par les députés européens, l’autre par le Gabon. Ils ont été rejetés tous les deux.

Les députés européens ont rejeté en bloc la résolution gabonaise. Côté ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), on compte 36 voix contre et 6 voix pour le texte européen.

C’est une victoire, selon les représentants gabonais. « Les positions de l’Union européenne étaient sévères mais elles n’ont pas eu le soutien des pays ACP », déclare Fernand Joumas, un sénateur gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here