Modibo Sidibé à la convention nationale des Fare An Ka Wuli : «Le gouvernement n’a pris aucune mesure vigoureuse pour stopper la propagation de l’insécurité à l’ensemble du pays»

Le parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare An Ka Wuli) a tenu le samedi 17 décembre 2016 sa 2ème convention nationale, à la Maison des Aînés. Une occasion pour le président des Fare, Modibo Sidibé, d’exprimer ses préoccupations relatives à l’insécurité, à la situation économique, à la mise en œuvre de l’accord, à la corruption, à la gabegie, au terrorisme dans notre pays, sous un régime sans cap.

 Des délégués venus de l’intérieur et de l’extérieur du Mali ont pris part à cette convention nationale dont la cérémonie d’ouverture était présidée par le président des Fare An Ka Wuli, Modibo Sidibé, en présence de la secrétaire chargée du mouvement des Femmes, Maïga Diaby Bass, du président de la jeunesse, Amadou Cissé, et des membres du bureau politique national. Plusieurs partis amis étaient également présents à la cérémonie d’ouverture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here