Modibo Sidibé, Président des Fare à la 2e convention du parti « gouverner, c’est créer de la confiance et cette confiance ne se nourrit pas de mesures spectaculaires… »

La Maison des Ainés a servi de cadre, le samedi 17 décembre, à la cérémonie d’ouverture de  la 2e convention des Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (Fare) AN KA WULI. C’était en présence du président du parti, M. Modibo Sidibé et des délégués venus de l’intérieur et de l’extérieur du pays. La présente convention était placée sous le thème : « problématiques des élections au Mali ».

C’est le président du mouvement des Jeunes, M. Cissé qui a  d’abord pris la parole. Il a souligné dans son discours, que la jeunesse des FARE à l’instar de la jeunesse malienne est confrontée à d’énormes difficultés dans le Mali d’aujourd’hui. « L’absence de perspectives pour la jeunesse en proie à un chômage endémique favorisé par le népotisme et le clientélisme dans la gestion des affaires publiques, nous conduit aujourd’hui au délitement du tissu social et la paupérisation accrue des couches les plus défavorisées », a-t-il poursuivi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here