Cabale contre les maliens en Algérie : Bamako punit pour s’être rapproché de Rabat

L’expulsion de Maliens d’Algérie suscite toujours des interrogations de l’opinion nationale et internationale. En fait cette opération algérienne est sous-tendue par la signature par le Mali de la réadmission du Maroc au sein de l’Union africaine. De quoi fâcher les autorités d’Alger.

Selon de sources fiables, l’expulsion de plus des migrants maliens d’Algérie n’est pas un fait du hasard. Elle ne serait ni liée à celui du communiqué signé entre le Mali et l’Union européenne et non plus d’une question d’immigration illégale.

La cause principale de ce rapatriement est du au fait que notre pays proche du Maroc, depuis un certain temps dans sa politique de quête du continent africain. Le Mali aurait, à la faveur de la dernière rencontre de l’UA, signé l’accord de réadmission du Maroc qui avait volontairement suspendu sa participation.

La réintégration du Royaume chérifien fait peur au sein de l’UA à plusieurs baleines de l’organisation notamment l’Algérie, qui soutient vaille que vaille la politique sahraouie en Afrique notamment l’octroi de souveraineté par le Maroc à ce pays aux aisselles du gouvernement marocain.

Pour démontrer son mécontentement, le gouvernement algérienne a mené une vaste campagne de ratissage et de rapatriement de migrants d’Afrique sub-saharienne avec en ligne de mire les Maliens. Selon les informations qui nous sont parvenues, il y avait même des migrants réguliers de retour de leur boulot qui ont été pris de force puis refoulés.

L’ambassadeur algérien au Mali face à cette équation n’a trouvé d’autres justifications que de faire mention dans un communiqué de l’agression d’agents humanitaires.

Dans cette cabale des autorités algériennes, nos compatriotes ont été victimes de maltraitances inhumaines et privés pendant plusieurs jours de nourriture, ce qui a occasionné la mort de plusieurs d’entre eux, ce qui n’a pas été dit dans le communiqué de l’ambassadeur.

Aux dernières nouvelles l’ambassadeur était convoqué par les autorités maliennes pour s’expliquer sur cet acte abominable du gouvernement algérien.

Ousmane Daou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here