Les membres de l’APSFD étaient en conclave pour faire le bilan des activités réalisées en 2015

L’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Mali (APSFD-Mali) a organisé le 22 Décembre 2016, son 19è Assemblée Générale au Conseil National du Patronat du Mali. Il s’agissait au cours de cette Assemblée Générale de faire le bilan des activités réalisées en 2015 et poser les jalons pour une meilleure perspective.

La Cérémonie d’ouverture de cette Assemblée Générale était présidée par le Secrétaire Général du Ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé, Youssouf MAIGA. Monsieur MAIGA dans son allocution a exprimé que le secteur de la microfinance du Mali, malgré un environnement difficile, occupe une place importance dans le secteur financier malien avec un apport important dans la bancarisation des populations et dans la satisfaction des besoins des communautés les plus défavorisées.

Le Président de l’APSFD, Adama CAMARA, a souligné que les acteurs de la microfinance à travers l’APSFD, s’engagent à fond dans l’assainissement et la relance du secteur de manière à pérenniser les activités des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) et à sécuriser les avoirs des clients.

Le secteur de la microfinance évolue dans un environnement socioéconomique marqué par la crise économique et financière internationale particulièrement en occident mais aussi par les effets persistants de la crise multidimensionnelle de 2012 que le Mali a connu.

Au 31 Décembre 2015, les réalisations du secteur s’élèvent à 87 millions sur une prévision de plus de 128 millions soit une un taux de réalisation de 69%. Au niveau du fonctionnement sur une prévision de 56 269698 FCFA, la réalisation est de 50940416 FCFA soit un taux d’exécution de 91%. Sur ce montant total réalisé, la part de l’APSFD s’élève à 18865000 FCFA (37%) contre une contribution des partenaires stratégiques de 32075986FCFA (63%).

Malgré le début de stabilisation du secteur en 2015, certains défis restent à relever notamment la signature des agréments, la mise en place des systèmes et outils pour améliorer la gouvernance, une bonne gestion de l’épargne, le refinancement du secteur, la gestion des systèmes financiers décentralisés en difficulté etc.

L’année 2015 fut marquée par l’avènement du Projet d’Appui au Financement Inclusif Rural au Mali (AFIRMA) et le début de plusieurs chantiers allant dans le sens de la relance et l’assainissement du secteur notamment la mise en oeuvre du plan d’urgence, la politique nationale de développement de la microfinance et le mécanisme de financement durable des SFD.

La 19è Assemblée Générale , marque un tournant dans le redémarrage des SFD. L’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Mali (APSFD-Mali), consciente de son rôle dans la réalisation de l’objectif de l’assainissement et la relance du secteur de la microfinance au Mali de manière à pérenniser les activités des SFD et à sécuriser les avoirs des épargnes s’engage à travers ses membres à respecter les lois, les règlements, les textes et les politiques en vigueur dans le secteur, par ses dirigeant et ses employés.

Fsanogo/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here