Obama supprime un système de surveillance des musulmans avant l’arrivée de Trump

REUTERS Pourquoi l'élection de Donald Trump marque la défaite de Barack Obama

Barack Obama n’a jamais caché son opposition à l’idée de Donald Trump de créer une base de données recensant les musulmans se trouvant aux Etats-Unis ou essayant d’y entrer. Mais une fois qu’il aura quitté la Maison Blanche, il ne pourra plus faire grand-chose pour empêcher son successeur de mettre son projet à exécution, s’il le souhaite. Il profite donc de ses dernières semaines au pouvoir pour au moins le priver d’un outil qui lui permettrait de réinstaurer un registre à forte connotation discriminatoire.

Après les attentats du 11-Septembre, l’administration Bush avait, pour des raisons de sécurité, renforcé les contrôles à l’entrée des Etats-Unis, surtout pour les hommes ayant plus de 16 ans et venant d’un groupe de 25 pays en majeure partie musulmans. Leurs empreintes digitales étaient enregistrées, ils étaient photographiés et interrogés sur la raison de leur visite. Leur départ était aussi surveillé. Les voyageurs vivant légalement aux Etats-Unis et venant des pays suspectés de terrorisme devaient subir le même traitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here