Polémique sur le prétendu accord de réadmission des immigres maliens en situation irrégulière : Le Premier ministre dément la signature de l’accord mais reconnait celle d’un communiqué conjoint

Polémique sur  le prétendu accord de réadmission des immigres maliens  en situation irrégulière : Le Premier ministre dément la signature de l’accord mais reconnait celle d’un communiqué conjoint
Le ministre malien Abdoulaye Diop et homologue Bert Koenders

Alors que trois ministres de la République, en l’occurrence Abdoulaye Diop, Abdramane Sylla et Mountaga Tall ont juré la main sur le cœur de n’avoir ni signé ni l’intention de signer un quelconque document relatif à la réadmission des maliens en situation irrégulière en Europe, le Premier ministre Modibo Keita admit devant la représentation nationale avoir conclu avec l’Union Européenne l’accord de retour dans la dignité des maliens en situation irrégulière. Le PM est allé jusqu’à dire que le Gouvernement du Mali est prêt à appuyer la migration légale de toutes ses forces et à combattre les causes de la migration illégale. Qui du PM ou des ministres précédemment cités ont-ils raison ? A qui profite cette galéjade d’Etat ? L’Union Européenne a-t-elle promis espèces sonnantes et trébuchantes au Gouvernement malien qui semble visiblement à court de liquidité pour son programme ?

Le Gouvernement du Premier Ministre Modibo Keita est dans une tourmente énorme consécutive à la prétendue signature de l’accord de réadmission des maliens en situation irrégulière de l’espace européen. Deux séances importantes à l’Assemblée Nationale n’ont malheureusement pas éteint la vive flamme qui continue de consumer les jeunes immigrés maliens en dehors de leur pays. La première séance était une interpellation à l’Assemblée Nationale, des ministres en charge de la question d’immigration, à savoir le ministre des en charge des Affaires Etrangères, le ministre des maliens de l’extérieur et celui de la Communication, porte-parole du Gouvernement. Ces trois ministres se sont battus comme des beaux diables pour persuader leurs compatriotes qu’aucun accord de réadmission n’a été signé avec l’UE et qu’aucun accord de ce genre ne sera « jamais » signé pour expulser des maliens dans n’importe  quelle situation où ils se trouvent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here