Présidentielles de 2018 : Kalfa Sanogo n’est pas candidat

74
Présidentielles de 2018 :  Kalfa Sanogo n’est pas candidat
Kalfa Sanogo, le nouveau maire de Sikasso

C’est le jeudi 29 décembre,  que l’enfant du terroir, Kalfa Sanogo, candidat de l’ADEMA aux élections municipales de novembre dernier, sera officiellement investi nouveau Maire de la commune urbaine de Sikasso. Cependant, il nous revient de constater que des allégations diffamatoires et gratuites font état d’une éventuelle candidature de l’homme à  l’élection  présidentielle de 2018 pour le  compte du parti de l’abeille solitaire.

A ce qu’on sache, le futur locataire de la mairie de la ville Sikasso n’a  que le souci du devenir et du développement de sa commune, qui se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins.   En aucun moment, Kalfa Sanogo, n’a dit à personne qu’il nourrissait des ambitions pour briguer la magistrature suprême de la République. A vérifier, qui le veut.

Etre le porte-étendard de l’ADEMA, à l’élection présidentielle de 2018, est le dernier des soucis de Kalfa qui se préoccupe de l’assainissement et  l’école de sa commune. Aujourd’hui, classée 3ème force politique, aux termes des communales du 20 novembre dernier, L’Adema d’Alpha Oumar Konaré et de Dioncounda Traoré, traverse des moments très difficile de son existence. Le parti connait des querelles de clochers qui le fragilisent  considérablement. Connue pour sa politique d’accompagnement, le parti manque de cohésion à l’interne du comité exécutif. En témoigne les tentatives de déstabilisation du président du parti, Pr Tiémoko Sangaré, qui ne fait plus l’unanimité proclamée au 5ème congrès tenu en 2105. Kalfa connait mieux l’Adema que quiconque . Aucune cupidité, aucune confiance ne saurait pousser l’espoir de Sikassois à  se lancer dans cette aventure. Alors, que l’homme ne se trompe. Ceux qui pensent qu’il est présidentiable, ne cherchent qu’à l’induire en  erreur. Ce n’est pas aujourd’hui, que l’ADEMA ira chercher un nouveau candidat, après avoir délibérément pris l’engagement  devant Dieu et les hommes de soutenir IBK en 2018. Qui veut donc en rajouter aux problèmes de la ruche ? Sachons raison garder. Kalfa Sanogo n’est pas candidat.

Jean Goïta

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here