Projet USAID FDP MD : Le Placement profond de l’engrais et la Micro dose révolutionnent le monde rural

Le Centre International de Développement des Engrais (IFDC) a organisé le jeudi 22 décembre 2016 au siège de l’institut à Badalabougou, une cérémonie pour distinguer le coordinateur national du Projet FDP MD, Aly Coulibaly pour le travail abattu avec son équipe dynamique dans le cadre de l’amélioration de la sécurité alimentaire et les revenus des petites exploitations agricoles et des agro-entrepreneurs ruraux au Mali à travers le placement profond des engrais et la micro dose. C’était en présence du représentant IFCD Mali, Amadou Ouadidjé, le directeur de l’IFDC NWAFD, Rob Groot. La cérémonie à été sanctionnée par une présentation des résultats du Projet faite par le coordinateur.
Après les mots de bienvenu du représentant IFCD Mali, Amadou Ouadidjé, le directeur de l’IFDC NWAFD, Rob Groot a félicité le coordinateur du Projet FDP MD pour ses efforts considérables et son leadership. Selon lui, le coordinateur a introduit des innovations dans la mise en œuvre du projet. Après cette cérémonie de remise, le coordinateur et son équipe ont présenté le projet.
Financé par l’USAID et mise en œuvre par l’IFDC pour une durée de cinq ans (2014-2019), le projet FDP MD est une initiative de l’USAID pour la diffusion à grande échelle de deux technologies agricoles innovantes, à savoir le Placement Profond des Engrais sur le riz, sur les légumes et la Micro Dose sur le mil et sorgho. Un projet dont l’efficacité n’est plus a démontré dans les 113 communes du Mali où il intervient, car les producteurs sont satisfaits de ces technologies. En ce sens, le projet apporte un grand apport en ce qui concerne la sécurité alimentaire.
Au dire du coordinateur, les technologies proposées par le projet comme solution ont été adoptées de façon accrue dans les zones ciblées notamment pour le riz, le mil et le sorgho. Parlant des résultats de 2016-2017, il a déclaré que le placement profond des engrais enregistre un total de 19. 429 ha de riz emblavés contre une cible de 18. 520 ha soit un taux de réalisation de 105%. S’agissant de la deuxième technologie qui est la micro dose, elle enregistre un total 47. 998 ha de mil et sorgho emblavés contre une cible de 38. 650 ha soit un taux de réalisation de 173%.
En plus de ses bons résultats qu’affiche le projet, il a également permis de renforcer les capacités des acteurs du monde paysan. Ainsi, plus de 49.000 producteurs, agents de l’Etat, secteur privé et société civile ont été formés sur les fondamentaux du Placement Profond Engrais (PPE) contre une cible de 48.459 personnes. De même, plus de 54.000 personnes ont été formées sur les fondamentaux de la micro dose contre une cible de 51. 551 personnes. Pour le coordinateur, les défis auxquels le projet fait face sont, entre autres, la disponibilité de l’engrais subventionné, la production et la distribution des granules à temps, la réduction du coût de granulation, la constitution de stock de granules.
Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here