Chérif Madani Haïdara face à la presse : “Si on devait juger ATT, le Mali n’allait jamais connaître la paix”

Après le Maouloud 2016 (naissance et baptême), Chérif Madani Haïdara était face à la presse le mardi 20 décembre 2016 chez lui pour discuter à bâtons rompus sur les préoccupations des journalistes. Haïdara n’étant pas un haut-parleur (il parle peu), il répondait simplement aux questions des journalistes en Bamanankan.

Dans son introduction, l’érudit a fait une louange à Dieu et à son Prophète Mohamed (PSL) qui ont permis la rencontre. Il a rendu hommage à ses coreligionnaires pour leur solidarité et leur unité. Ensuite, il s’est prêté aux questions. Répondant à une question sur la problématique de l’engagement des leaders religieux dans la politique, Chérif Madani Haïdara dira que les religieux maliens ne font pas de politique. Mais, a-t-il laissé entendre, “ils ne sont pas loin de faire de la politique.  Les religieux peuvent faire de la politique. Etant des Maliens, les religieux maliens peuvent avoir des choix. Mais ces choix lors des élections ne doivent pas être publics. Ce qui est sûr, les religieux ne peuvent plus se taire sur la marche du pays”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here