Un grand coup de filet du commissariat du 13eme arrondissement : Démantèlement d’un réseau international de trafic de faux or Des munitions destinées à un civil à Niono saisies sur un militaire de l’armée de l’air

En l’espace de deux jours seulement, le Commissariat du 13ème Arrondissement a procédé au démantèlement d’un réseau de faussaires dirigé par deux Nigérians qui arnaquaient leurs victimes avec du vrai faux or. Ensuite, un colis de munitions de pistolets mitrailleurs, composé de 10 paquets de 20 cartouches, a été saisi sur un Caporal d’aviation. Ces munitions étaient destinées à un civil résidant à Niono.

Le Commissariat du 13ème Arrondissement dirigé par le Commissaire Ibrahim Togola vient de réussir, une fois de plus, deux grands coups de filet en l’espace d’une semaine. Ainsi, dans la nuit du lundi au mardi, les éléments de la Brigade de recherches dudit Commissariat ont démantelé un réseau international de faussaires et saisi sur eux du faux or dans une villa à la Cité Bms de Sirakoro. Il s’agit bien d’une importante quantité de vrai faux or qui se trouvait dans deux grandes cantines (valises). Le cerveau de ce réseau s’appelle Ovensei Macadagbonyin Nutese, de nationalité nigériane. Il est né le 11 septembre 1966. Mais, le hic est que cet escroc dispose aussi d’un passeport malien délivré le 11 octobre 2011 et dans ce document de voyage il se nomme Oumar Cissé. Son complice porte le nom de Osagie Francis Odiom, lui aussi, de nationalité nigériane.

Les éléments du 13è Arrondissement ont aussi saisi sur les deux escrocs beaucoup de documents, notamment les photocopies de différents passeports de leurs victimes parmi lesquelles différentes nationalités étrangères. Beaucoup de machines qui leur servaient d’outil de travail ont été également saisies par les limiers du 13ème Arrondissement.

Selon nos sources, ce réseau a pu être démantelé suite à des informations recueillies par les éléments du Commissaire Ibrahim Togola qui se bat jour et nuit pour la sécurité des populations de la Commune VI. Apparemment, ces bandits auraient fait beaucoup de victimes. Ils disposaient de deux sociétés fictives et des documents avec des entêtes du ministère des Mines pour mieux ferrer leurs proies. Leur spécialité n’est autre que de vendre du faux or qu’ils font passer pour du vrai. Pour ce faire, ils disposaient d’un produit qui, une fois appliqué sur les lingots de faux or qu’ils détenaient, permettait de faire croire que c’était vraiment de l’or vrai.

En tout cas, une enquête a été ouverte par le Commissaire Togola afin de mieux découvrir jusqu’où s’étend ce réseau et cerner tous les contours de cette vaste opération d’arnaque internationale. En principe, ces deux bandits de grand chemin devaient être présentés hier au Procureur pour être certainement mis sous mandat de dépôt afin de rejoindre la prison.

24 heures après ce coup, le Commissariat du 13ème Arrondissement a procédé à la saisie d’un important lot de munitions de pistolets mitrailleurs composé de 10 paquets de 20 cartouches. Ce colis a été saisi sur un militaire de l’Armée de l’air qui l’envoyait à un civil à Niono. On ne sait pas à quelles fins ! Heureusement que les limiers du 13ème Arrondissement ont été très vigilants. Selon nos informations, la personne qui était chargée de récupérer ce colis à Niono a été elle aussi arrêtée par le Commissariat de Niono pour les besoins des enquêtes qui certainement révéleront bien des choses.

Avec ces deux grandes opérations, le Commissariat du 13ème Arrondissement mérite bien les encouragements des autorités. En tout cas, depuis l’arrivée du Commissaire Ibrahim Togola, les populations de la Commune VI se disent aujourd’hui très fières des nombreuses patrouilles menées et des coups de filets qui permettent d’alpaguer des malfaiteurs très dangereux et réputés.

En effet, le démantèlement de ce réseau international d’arnaque sur l’or et la saisie de munitions de guerre, en plus de l’arrestation du convoyeur et du destinataire, viennent s’ajouter à d’autres prouesses, notamment la mise hors d’état de nuire d’un bandit de grand chemin qui était très recherché par tous les Commissariats de Bamako. Il s’agit de Soumaïla Dao plus connu sous le nom de Bakra, auteur de plusieurs braquages et assassinats dont celui d’un policier du 3ème Arrondissement. Le bandit Bakra a été neutralisé par les limiers du 13ème Arrondissement à Daoudabougou, le 30 octobre dernier, le jour où il célébrait le baptême de son nouveau-né. Il n’avait pas hésité à ouvrir le feu sur les policiers et fut ainsi abattu.

A.B. HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here