Lancement de la fondation Temedt-Mali : Démocratie, bonne gouvernance et droits humains au Mali

Le mercredi 21 décembre dernier, s’est déroulé au Palais de la culture Amadou Hampâte Bah de Bamako, le lancement de la Fondation Temedt dont les missions seront de contribuer à l’ancrage de la démocratie et de la bonne gouvernance en vue de l’émancipation des communautés les plus marginalisées, mais aussi de promouvoir la protection des droits humains au Mali.

La cérémonie était présidée par Ibrahim Ag Idbaltanat, président de la Fondation Temedt-Mali, en présence de Zahabi Ould Sidi Mohamed, président de la Commission nationale de désarmement, démobilisation et réinsertion ; de Koina Ag Ahmadou, gouverneur de la région de Kidal et de plusieurs responsables et notabilités des régions du nord du Mali.

Ibrahim Ag Idbaltanat, président de la Fondation, a souligné que la mise en place de la Fondation Temedt-Mali est le résultat d’un processus de réflexion pour la conception d’un mécanisme durable de lutte contre la pauvreté dans notre pays.

” Créé suite au forum de Ménaka en aout 2006, Temedt association pour la consolidation de la paix, le développement, la promotion et la protection des droits humains est apolitique et laïque. Elle s’est fixée pour mission, dès sa création, de contribuer à l’ancrage de la démocratie et de la bonne gouvernance au Mali. Après avoir rempli ses missions dont aussi œuvrer pour la réduction des inégalités sociales par la lutte contre la pauvreté, la promotion et la protection des droits humains, nous avons décidé de la transformer en une fondation dénommée “Fondation Temedt “, a-t-il précisé.

Il a aussi souligné que la Fondation va désormais mettre en place un fonds qui va jouer le rôle d’une agence visant à dynamiser la mobilisation et la gestion des ressources financières en faveur de la promotion et de l’émancipation des couches vulnérables au Mali, en particulier celles d’ascendance esclave. Avant de conclure ses propos en lançant un appel à tous les patriotes du pays, à tous ceux qui sont épris de paix, de justice sociale et d’équité, de conjuguer leurs efforts pour arrêter la tragédie actuelle qui n’a de gain que l’augmentation du nombre de veuves, d’orphelins et de misérables.

L’un des moments forts de cette cérémonie de lancement a été la série de témoignages de plusieurs responsables et notabilités des régions du Nord sur les bons actes posés par Temedt.

M.TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here