2ème convention nationale du parti Fare an ka wuli : Rassembler pour rebâtir une nation forte

La salle de conférence de la Maison des Ainées a abrité la 2ème convention nationale du parti FARE AN KA WULI le 17 Décembre 2016. Elle était présidée par le président du parti M Modibo Sidibé, en présence des membres du bureau politique national.

« L’absence de perspectives pour la jeunesse en proie à un chômage endémique favorisé par le népotisme et le clientélisme dans la gestion des affaires publiques, et la paupérisation accrue des couches les plus défavorisées. »C’est en ces termes que le président des jeunes du parti s’est adressé à l’assistance. Il dira que la résolution de cette problématique se trouve dans le programme de leur parti Mali horizon 2030. Selon lui, avec FARE la jeunesse du Mali s’épanouira et la question de l’emploi ne sera qu’un mauvais souvenir. Les représentants des partis politiques invités ont tous salué la régularité du FARE et de son engagement pour le Mali sur la scène politique malienne. Selon eux, le parti FARE peut être compté parmi les grands partis politiques aujourd’hui, eu regard des débats, leur proposition sur des sujets brulants du pays et surtout les résultats de l’élection communale dernière.
Le président du FARE M Modibo Sidibé, pour sa part, soulignera qu’une refondation par le dialogue national est nécessaire face aux graves crises vécues par notre pays. Selon lui, avec FARE AN KA WULI un nouveau fonctionnement institutionnel, une nouvelle alliance entre les citoyens et leurs gouvernants est une exigence de la reconstruction du Mali. Agir pour garantir la sécurité et redonner espoir est le premier terme de cette initiative : priorité absolue à la sécurité, sécurisation des personnes et des biens, lutte contre le terrorisme, contre les différents trafics ; accélérer le cantonnement et les patrouilles mixtes, toutes opérations conjointes Fama, Minusma, Barkhane.
M Modibo Sidibé se dit confiant et se réjouit des résultats de l’élection communale passée. Les FARE étaient en compétition dans 243 circonscriptions et ont enregistré 2015 élus dont 2 maires et 10 conseillères. Ce résultat prouve la maturité et la bonne santé du parti qui sera synonyme d’une victoire à l’élection présidentielle de 2018.
Boubacar Wagué

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here