2IEME edition du salon de l’enfance de Bamako : Axé sur la paix, la stabilité sociale et le développement

L’Epouse du président de la République, Mme Keita Aminata Maiga a présidé le lancement officiel du salon de l’enfance de Bamako à la Cité des enfants le 22 décembre 2016. Le thème de cette 2ieme édition portait sur : « la résilience des enfants : facteur de paix, de stabilité sociale et de développement durable».
La cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du salon de l’enfance de Bamako, présidée par Mme Keita Aminata Maiga, Epouse du président de la République a enregistré la présence de la ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Sangaré Oumou Bah, les partenaires techniques et financiers, la Directrice générale de la Cité des enfants et mademoiselle la présidente du parlement nationale des enfants.
Le thème retenu pour cette 2ieme édition du salon de l’enfance qui durera cinq jours est « la Résilience des enfants : facteur de paix, de stabilité sociale et de développement durable ». Le salon de l’enfance est un espace pour les enfants d’échanger et partager leur savoir à travers des stands d’exposition.
Pour un meilleur épanouissement des enfants
C’est une initiative du département en charge de la promotion de la femme, des enfants et de la famille et s’inscrit dans son programme de recherche d’un mieux-être, d’un meilleur épanouissement des enfants dans un environnement de paix, de la stabilité sociale et de développement.
L’Epouse du président de la République souligne que le salon de l’enfance de Bamako qui, avec sa particularité met sur scène des enfants comme principaux acteurs, il offre aussi un espace d’information, de sensibilisation et de formation susceptible d’opérer des transformations positives dans la vie quotidienne des enfants en société.
«Le Mali regorge d’enfants de situation précaire, selon elle, par le fait de la crise sécuritaire que le pays traverse depuis quatre ans. Mme Keita Aminata Maiga d’inviter les autorités et les partenaires à réfléchir sur comment permettre aux enfants d’avoir la capacité de réussir dans la vie, de vivre et se développer positivement, de manière socialement acceptable ».
Apprendre de son prochain
Pour la présidente de l’ONG AGIR, il s’agit pour les enfants de participer pour s’exprimer d’une autre manière, s’exprimer à travers leur créativité, s’exprimer pour faire valoir le droit à l’expression. Mieux, la diversité des participants, permettra à chaque enfant d’apprendre de son prochain, a estimé celle qui n’a jamais cessé apporter constamment son affection et toute son attention à la cause des enfants.
Pour terminer, Mme Keita Aminata Maiga dira que le salon de l’enfance de Bamako, au-delà des loisirs et du divertissement, est un cadre idéal pour exprimer les talents de créativité, de se côtoyer les uns aux autres, nouer des liens d’amitié, de fraternité et de solidarité.
Amara BATHILY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here