4e Conseil du District : deux dossiers majeurs au menu

Les travaux de la 4e session ordinaire du Conseil du district de Bamako (exercice 2016) ont débuté, mercredi, dans la salle de conférence de la mairie centrale, sous la présidence du 1er adjoint du maire du district, Harimakan Kéïta.
Dans son discours d’ouverture, M. Kéïta a indiqué que les efforts et les mesures dans le cadre des préparatifs du prochain sommet Afrique/France, prévu en janvier 2017 à Bamako, adoptés lors des précédentes assises en matière d’assainissement et d’illumination de la ville, se poursuivront. Il s’agit de créer les meilleures conditions d’accueil de nos hôtes, « conformément à notre tradition légendaire de ‘’diatiguiya’’ qui a, jadis, fait la réputation de notre peuple ».

Cette session ordinaire du Conseil du district de Bamako, qui s’achèvera le 29 décembre prochain, prendra connaissance d’une communication sur l’état des lieux des activités de l’Agence de développement régional ainsi que le point de recouvrement de la redevance de la pré-collecte des ordures ménagères.
Les conseillers, les chefs de services, les responsables syndicaux de la mairie du district de Bamako, plancheront sur les préoccupations profondes des populations dont la prise en compte participe du développement harmonieux de la ville.

Le 1er adjoint du maire du district de Bamako a rappelé que l’examen de la situation financière et comptable est un exercice régulier inscrit à l’ordre du jour des différentes sessions de la mairie. « Cependant, a expliqué Harimakan Kéïta, la présente en cours revêt un caractère tout à fait particulier eu égard au faible niveau de mobilisation de nos ressources financières ».

Pour l’édile, cette situation marquée par un incivisme croissant et par les difficultés d’encadrement du secteur de recouvrement requiert davantage toute l’attention des participants. Il a invité ceux-ci à envisager, lors de cette session, des mesures exceptionnelles, indispensables au redressement de la courbe des recettes et procurer des moyens nouveaux « pour faire face à leur noble et exaltante mission ».

M. SIDIBÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here