Amadou Ouattara, lors de son investiture comme nouveau maire de la commune V : «Nous vous demandons de nous juger à l’acte et non à la parole »

Ça y est depuis le 19 décembre dernier, la prise de fonction tant attendue du nouveau maire de la Commune V du district de Bamako. Amadou Ouattara, porte-étendard du Rassemblement pour le Mali(RPM), élu avec brio à l’issue des élections communales du 20 novembre 2016, a été investit dans la salle de délibération de la Mairie de la commune. C’était en présence du Chef de cabinet du gouverneur du District de Bamako, Fatogoma Coulibaly qui avait à ses côtés le nouveau maire et le conseiller le plus âgé du conseil communal.
Après lecture du code des collectivités et suivi de la vérification des mandats par le chef du Cabinet du Gouverneur de Bamako, Fatogoma Coulibaly, représentant le Gouverneur, la parole fut donnée au plus âgé du conseil communal qui a remercié le maire sortant pour toutes ses actions en faveur du développement communal et de féliciter le nouveau maire pour sa brillante élection avant de lui souhaiter plein succès. Place ensuite à l’investiture du nouveau maire suivi de l’élection des membres du conseil communal.
C’est à l’issu de l’élection des membres du conseil communal que le nouveau maire s’est adressé à l’ensemble des élus communaux et à la population de la commune « Nous sommes conscients de la densité et de la complexité de la mission. Nous sommes également conscients de l’impatience des électeurs et de l’exigence du volume de la demande sociale. Mais nous sommes déterminés à la conduire suivant une approche de participation citoyenne.
Toute chose qui commande les profondes mutations destinées à garantir le fonctionnement des services propres déconcentrés et rattachés suivant le principe de la subordination hiérarchique et de la complémentarité fonctionnelle. Le service communal animera un système qui a vocation à lui survivre par la récompense du mérite et la sanction de la faute dans un cadre concerté avec comme valeur la courtoisie, la neutralité et la fermeté.
C’est dire que l’équipe que j’ai l’honneur de diriger, au-delà de l’écoute évoluera côte à côte, sans exclusive avec chaque actrice et acteur tant individuellement que collectivement. C’est donc avec l’immense espoir de bénéficier de votre soutien en tout temps et tout lieu et quelques soient les circonstances, que nous prenons l’engagement solennelle de porter et conduire le mandat que la population de la commune V a bien voulu nous confier. Nous vous demandons de nous juger à l’acte et non à la parole » a déclaré le nouveau maire.
Même si le nouveau mandat est une continuité, avec Amadou Ouattara, il s’inscrira dans le changement sous réserve des lois et règlements en vigueur en matière d’administration et de gestion. « Les élections sont terminées et comme depuis, le travail se poursuit normalement en raison des nombreux chantiers en cours sur le territoire de la commune. Il s’agit entre autres du PADAB, du PADUB, des interventions du Grand Paris Sud et du Japon » a rappelé le maire Ouattara.
Du coup il n’a pas manqué de rendre hommage à son prédécesseur Boubacar Bah dit Bill pour le lourd héritage laissé « C’est avec beaucoup d’estime que nous lui exprimons notre satisfaction des moments de collaboration combien formateur pendant le mandat qui finit. Pour ce faire en plus des acquis du jumelage et de la coopération, de l’Etat et des partenaires techniques et financiers, nous escomptons le professionnalisme du personnel communal, acteur/témoin de l’alternance des animatrices et animateurs de organes de la collectivité » a-t-il conclu.
L’élection des adjoints au maire a donné les résultats suivants. Abdoulaye Diané, Adama Konaté et Ibrahim Bagayogo plus connu sous le nom de Jeune 1er, tous du RPM ont élus respectivement 1er, 3e et 4e. Le poste de 2e est revenu à Mme Katilé Hadiaratou Sene de l’ADEMA et enfin le 5e poste est revenu à Oumou Coulibaly de l’APR. Rappelons que la Commune V est composée de 45 conseillers repartis comme suit : RPM : 12, ADEMA : 7, URD : 7, MPR-RJP : 5, APR : 4, YELEMA – UM-RDA- ASMA-ADPEM : 4, ADP-MALIBA-CNID : 3, SADI-RPDM : 3.
Sadou Bocoum

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here