Grand Débat économique : Le budget 2017 au menu

L’Association Forum des journalistes a procédé le samedi 24 Décembre 2016 dans la salle de conférence de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Mali, à l’enregistrement de la 12ème édition de son émission Grand Débat Economique. Le thème portait sur le budget 2016 du Mali voté tout récemment par l’Assemblée nationale et avec invités : le Ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé et l’Honorable Mody N’Diaye, député de l’opposition.

Aujourd’hui, le budget pour l’exercice 2017 s’élève à plus de 2.000 milliards de nos francs. Un budget que l’Honorable Mody N’Diaye trouve insuffisant et non ambitieux pour la simple raison que les années précédentes, le budget frôlait les 1600 milliards avec un taux de croissance de 5%. Ce qui prouve, aux yeux de l’Honorable N’Diaye que notre pays, le Mali, est en train de travailler timidement et aussi c’est le plus faible budget dans l’espace UEMOA.

La réplique du Ministre de l’Economie et des Finances ne s’est pas fait attendre car, a-t-il martelé, beaucoup de ces pays dans notre communautaire ont revu de façon drastique leur budget à la baisse qui était irréaliste. Avant d’informer l’auditoire sur les deux sortes de provenance des recettes, à savoir les recettes internes et externes. Les recettes internes contribuent à plus de 72% au budget national. Et plus de 1400 milliards de ces recettes internes proviennent des administrations fiscales.

Aux dires de l’Honorable Mody N’Diaye, le budget 2017 doit être révisé à cause des problèmes sécuritaires. Car le budget alloué au Ministère de la Défense et des Anciens Combattants est insuffisant en cette période de grave crise qui secoue le pays. Avec une enveloppe de 54 milliards de F CFA dont 12 milliards vont aux dépenses des hommes et assimilés, il est temps de revoir la part réservée à la sécurité au budget, pense le député. A ce niveau, l’Etat doit créer des richesses pour collecter ou s’endetter. Aussi, ce budget à une coloration politique marquée par l’approche de la présidentielle de 2018. Ce qui explique, aux dires de l’Honorable N’Diaye que ce budget est irréaliste. Ainsi, il a invité le Ministre à aller chercher la croissance.

Pour le Ministre Boubou Cissé, c’est à cause de la crise que les députés ont voté la LOPM (Loi d’Orientation et de Programmation Militaire) qui octroie chaque à l’Armée 260 milliards de F CFA supplémentaires. Aujourd’hui, la défense occupe le plus gros budget, puis l’éducation, l’agriculture, la santé, …

Pour terminer, l’honorable Mody N’Diaye a proposé la séparation du Ministère de l’Economie aux Finances.

Il faut noter que l’objectif de ce débat, une initiative d’un groupe de journalistes et de communicateurs réunis au sein de l’Association Forum de la Presse, est de donner la parole aux professionnels de l’économie pour décrypter, critiquer mais aussi proposer dans un débat franc et direct, les questions liées au développement économique. Cela, pour renforcer le niveau d’information des citoyens et de contribuer à la citoyenneté. Cette émission est organisée en partenariat avec la CCIM, l’APBEF, le journaldupeuple, etc.

Youssouf Sangaré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here