Pour calomnies contre le président de la république : L’opposition bientôt visée par des enquêtes judiciaires

Le Rassemblement Pour le Mali (RPM) a rompu avec sa position attentiste face aux attaques contre son président fondateur Ibrahim Boubacar Kéita. Après avoir remis l’opposition dite république dans ses petits souliers, ses ténors menacent d’engager des poursuites judiciaires à son encontre pour calomnies.

Depuis l’ascension à la Magistrature suprême de l’Etat de son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, l’opposition dite républicaine n’a cessé de l’attaquer, au point de porter atteinte à la première institution de la République qu’il représente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here