Signature de l’Accord de réadmission : Fausse alerte

Ce n’est pas un immigré qui a passé plus de vingt ans à l’extérieur et qui connait toutes les réalités de ses compatriotes vivant à l’étranger ou encore un homme qui a refusé un poste au Secrétariat général des Nations Unies à cause du Mali qui va trahir son peuple. Voilà en substance les propos introductif de ce point de presse tenu mardi dernier par les membres de l’Association Appui aux Initiatives d’IBK (AI-IBK) dont le président d’honneur est M. Sékou Fofana. L’association déclare que, ni le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, ni un membre de son gouvernement n’a signé un accord de réadmission au nom du Mali avec l’Union Européenne. Elle défie qui que ce soit de prouver le contraire.

Le siège de l’Association Appui aux Initiatives d’IBK a servi de cadre mardi dernier à une rencontre entre leurs cadres et la presse. A l’ordre, la signature de l’Accord de réadmission des Maliens en situation irrégulière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here