Tennis de table, championnat national : la première Edition démarre aujourd’hui

Le mardi 27 décembre 2016 restera à jamais dans l’histoire du tennis de table du Mali. Et pour cause, c’est aujourd’hui que la Fédération malienne de tennis de table (FMTT) lance le championnat national de tennis de table et les joueurs et joueuses qui seront sacrés à l’issue du tournoi deviendront les premiers à inscrire leur nom au palmarès de la compétition.
Inutile donc de dire que l’enjeu de cette première édition est important pour les participants qui auront chacun à cœur de devenir le premier joueur ou la première joueuse de sa catégorie à brandir le prestigieux trophée.
Pour la Fédération malienne de tennis de table, le principal défi à relever sera la bonne organisation du tournoi qui mettra aux prises un nombre record de participants. En effet, toutes les sept catégories sont concernées par cette première édition qui s’étalera sur quatre jours (du 27 au 30 décembre). Il s’agit des poussins (9 ans et moins), des benjamins (10 à 11 ans), des minimes (12 à 13 ans), des cadets (14 à 15 ans), des juniors (16 à 18 ans), des seniors (19 à 39 ans) et des vétérans (à partir de 40 ans). Les éliminatoires sont prévues du 27 au 29 décembre, tandis que les finales se disputeront le 30 décembre au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta.

Personne ne voulait rater le lancement de ce qui sera désormais la compétition majeure de la fédération et toutes les ligues affiliées à la FMTT ont confirmé leur participation au tournoi. Pour le président de la Fédération malienne de tennis de table, Abdoulaye Sidibé, cette mobilisation des ligues est déjà un bon signe pour la suite des événements.

«Le lancement du championnat national marque le début d’une nouvelle ère pour le tennis de table de notre pays. C’est le fruit de longues années de travail et la fédération mettra tout en œuvre pour le bon déroulement de cette première édition et surtout pour la pérennisation de la compétition», a ainsi confié le premier responsable du tennis de table malien. «Désormais, poursuivra Abdoulaye Sidibé, le championnat national sera organisé chaque saison et ouvert à toutes les ligues du pays. La fédération invite les ligues à prendre toutes les dispositions pour une participation de qualité à cette première édition», insistera le président de la FMTT qui pense que le lancement du championnat national va booster le tennis de table à l’intérieur du Mali.

Question : les ligues de l’intérieur tiendront-elles le choc face aux représentants et représentantes de la ligue du district de Bamako ? C’est difficile de répondre par l’affirmative, même si certaines régions comme Ségou, Koulikoro pour ne citer que ces deux ligues, ont les moyens de titiller la ligue de Bamako voire, déjouer les pronostics.

Une chose est sûre, les ligues de l’intérieur ne se présenteront pas en victimes expiatoires et il faut s’attendre à voir les régionaux vendre chèrement leur peau à l’occasion de cette première édition du championnat national. Il y a quelques mois, le président de la FMTT avouait avoir été surpris des progrès réalisés ces dernières années par certaines régions, avant de marteler que «Bamako aura tort de dormir sur ses lauriers». C’est dire que cette première édition du championnat pourrait se solder pour une nouvelle redistribution des cartes du tennis de table malien.
S. B. TOUNKARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here