Trois questions à Monsieur, Bams M’Bouillé CISSÉ : « Non à l’accord de réadmission entre notre pays l’Union européenne »

Le Républicain : Vendredi 23 décembre 2016, les Maliens de France ont organisé une marche vers l’ambassade pour protester contre les identifications en vue des expulsions hors Europe. Combien de personnes y avait-il à cette manifestation ?

Bams M’Bouillé CISSÉ : En effet, le vendredi 23 décembre 2016, les Maliens de France et leurs amis à l’initiative du Mouvement pour la dignité du Mali (MDDM) sont massivement sortis pour dire non à l’accord de réadmission entre notre pays d’origine le Mali et les 27 pays de l’Union européenne. Je ne saurais dire le nombre exact de manifestants, mais la mobilisation était à hauteur de souhait. Au départ du cortège, nous étions environ 500 personnes, et pendant la marche vers notre ambassade, nos rangs grossissaient progressivement, la preuve que les Français aussi sont solidaires de notre mouvement. A la fin de la manifestation, une délégation de cinq personnes a été reçue par l’ambassadeur Diarra, et lui a remis notre déclaration afin qu’il le remette aux plus hautes autorités du Mali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here