Trophée Aigle d’or de l’ORTM : Pour célébrer les expatries

Le joueur du Werder Breme, Sambou Yattabaré, la sociétaire de Tremblay, Sébé Coulibaly, le meneur de Caen, Ludovic Chelle et la pivot de Cadi La Seu, Méya Tirera sont les premiers lauréats du trophée qui récompense les expatriés maliens qui se sont illustrés au cours de la saison 2015-2016
L’ailier droit des Aigles, Sambou Yatabaré a été élu Aigle d’or 2016, vendredi lors de la première édition de la Nuit trophée Aigle d’or ORTM. La soirée gala s’est déroulée au Ciné magix (ex-Babemba), en présence du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, porte-parole du gouvernement, Me Mountaga Tall, de son collègue des Sports, Housseïni Amion Guindo et du ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta. On notait également la présence à la cérémonie du directeur général de l’ORTM, Sidiki N’Fa Konaté et plusieurs responsables sportifs du pays. Au total, cinq joueurs étaient en lice dans la course au trophée Aigle d’or 2016. Il s’agit de Salif Coulibaly (TP Mazembé, RD Congo), Molla Wagué (Udinese, Italie), Yacouba Sylla Sylla (Montpellier, France), Sambou Yatabaré (Weder Brème, Allemagne) et d’Abdoulaye Diaby (Bruges, Belgique).
A l’issue d’un vote auquel ont participé les journalistes sportifs et les entraîneurs de football, c’est Sambou Yattaré qui a été élu Aigle d’or 2016. Le milieu de terrain des Aigles et du Werder Breme devient ainsi le premier footballeur malien à inscrire son nom au palmarès de ce trophée mis en jeu par la télévision nationale, l’ORTM.

«C’est une fierté pour moi de remporter ce trophée, je suis très content de ce sacre. C’est un moment spécial pour moi que je partage avec tous mes proches. Il va valoir continuer à travailler, faire de belles choses. Le fait que c’est la première édition donne encore plus de valeur à ce trophée», réagira Sambou Yattabaré.

«J’ai eu une année un peu compliquée avec des choses un peu plus difficiles à vivre. Donc finir l’année avec le trophée de meilleur joueur malien évoluant à l’extérieur me fait énormément plaisir», ajoutera le lauréat qui a reçu son trophée des mains du ministre de l’Economie numérique, de la Communication, porte-parole du gouvernement, Me Mountaga Tall. «On va se préparer pour la CAN. Nous allons faire le maximum pour faire plaisir au peuple», a conclu le numéro 14 des Aigles.

L’autre trophée, celui réservé aux footballeuses, a été décerné à Sébé Coulibaly qui évolue à Tremblay en France. En basket-ball féminin, c’est Méya Tirera (Cadi La Seu, Espagne) qui a remporté le trophée Aigle d’or, alors que Ludovic Chelle (Caen, France) a été sacré chez les hommes. Quant au capitaine de la sélection nationale junior de football, Abdoul Karim Danté (Sporting d’Anderlecht, Belgique), il a reçu le trophée de meilleur espoir 2016. Tous les lauréats ont reçu des enveloppes symboliques, alors que les trophées baptisés Etoiles d’or ont été remis à Fréderic Oumar Kanouté (football), Hamchétou Maïga et Kankou Coulibaly (basketball).

Dans son allocution d’ouverture, le directeur général de l’ORTM, Sidiki N’fa Konaté a a adressé ses remerciements à l’ensemble des partenaires de l’événement, avant d’annoncer que le trophée Aigle d’or ORTM sera désormais organisé chaque année «pour célébrer l’excellence». «L’ORTM a l’habitude de couvrir les événements, aujourd’hui, nous avons pris la décision de fabriquer les événements. Vous connaissez certainement Miss ORTM et vous allez aimer les Aigles d’or de l’ORTM», dira directeur général de l’ORTM. «Nous souhaitons que cela soit une tradition établie. Chaque année, plaise à Dieu, que nous puisons nous retrouver pour célébrer l’excellence. Nous engageons à faire mieux pour les prochaines éditions», conclura Sidiki N’fa Konaté.
Les trois ministres présents à la cérémonie ont salué chacun le lancement du trophée Aigle d’or et assuré l’ORTM du soutien et de l’accompagnement de leur département respectif.

«Je voudrais saluer cette heureuse initiative. Le sport est pratiqué à tout âge mais il est pratiqué de façon majoritaire par la jeunesse. En tant que ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, je ne peux que me réjouir de cette initiative», dira le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne Amadou Koïta, alors que le premier responsable du département des Sports insistera sur l’esprit de la soirée gala.
«J’ai un sentiment de joie, cette initiative de l’ORTM mérite d’être soutenue parce que le sport est une question d’émulation. Quand les jeunes sont récompensés comme ça, devant leurs parents, ça ne peut que les encourager et les motiver à faire davantage. Pour avancer le sport a besoin de reconnaissance et de récompenses», appuiera Housseïni Amion Guindo.

«Cette initiative de l’ORTM est belle et merveilleuse, elle a permis de mettre ensemble les sportifs, la jeunesse et la communication sous la coupole de nos parents et de nos frères expatriés, c’est-à-dire, les Maliens de l’extérieur», confiera pour sa part le ministre de l’Economie numérique, de la Communication, porte-parole du gouvernement, Me Mountaga Tall en indiquant que l’Etat malien va débourser 800 millions de F cfa pour permettre à nos compatriotes de suivre les matches de la CAN 2017 sur les antennes de l’ORTM.

Le dernier mot reviendra à l’Invité de cette première édition du trophée Aigle d’or, le double champion du monde de taekwondo, Daba Modibo Keïta. «Nous les sportifs, en même temps que nous soyons très forts mentalement, paradoxalement nous sommes très fragiles quand nous ne nous sentons pas soutenus. Cette initiative de la part de l’ORTM est à féliciter, elle est salutaire. Avec cette distinction nous les sportifs nous nous sentons désormais soutenus et nous savons également que la nation a conscience de tous les efforts que nous fournissons pour représenter le Mali», dira Daba Modibo Keïta.

Vivement la deuxième édition !
L. M. DIABY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here