5ème anniversaire de l’ACJM : A l’heure du renouveau

Le complexe scolaire « Le Djenné » sis au quartier populaire de Banankabougou en commune VI du District de Bamako, a servi de cadre le samedi  24 décembre aux activités commémoratives du 5ème anniversaire de l’Association pour le Changement de Comportement de la Jeunesse Malienne(ACJM). C’était autour d’un dîner organisé par les leaders de l’Association. La cérémonie était présidée par Youssouf Traoré, président de l’ACJM, en présence de la vice-présidente, Mme Bagayogo, Suzanne Zimba, du  directeur des Etudes du complexe scolaire « Le Djenné », Dr Arouna Doumbo. Placé sous le signe du renouveau et de la relance des activités, ce 5ème anniversaire  de l’ACJM,  intervient dans un contexte de redynamisation de l’association avec de nouvelles perspectives pour atteindre les objectifs.

Modeste, mais pleine de signification, cette cérémonie a été l’occasion pour les responsables de l’ACJM de communiquer et d’échanger pour  donner une nouvelle orientation à l’association.

Pour introduire, le secrétaire général de l’ACJM, Amadou Konaré a d’abord remercié les uns et les autres pour leur présence. Avant  de préciser qu’il s’agit  de célébrer  le changement pour un avenir meilleur à la jeunesse malienne. A l’entendre, au délà de son caractère festif, ce dîner marque un tournant décisif pour la vie de l’association. Pour lui, l’ACJM est engagée dans une démarche participative  qui lui permettra  d’être plus créative et efficace.

La vice-présidente de l’association, Mme Bagayogo, Suzanne Zimba, a pour sa part entretenu l’assistance sur le fait que l’avenir appartient à la jeunesse. Pour ce faire, elle  estime que notre jeunesse doit s’approprier la chance qui lui est offerte pour assurer la relève.

Le directeur des Etudes du complexe scolaire « Le Djenné », Dr Arouna Doumbo, ému, s’est dit honoré pour le choix porté sur son établissement pour la tenue de cette cérémonie. A ses dires, le complexe « Le Djenné » qui se veut  un cadre idéal pour un brillant  avenir professionnel, place la promotion des jeunes au cœur de sa stratégie.  Il a transmis  les salutations et félicitations du promoteur du complexe, en déplacement.  Pour terminer il dira : «  Avec ACJM, c’est la jeunesse malienne qui gagne ».

Prenant la parole,  le président de l’ACJM, Youssouf Traoré, a remercié tous les membres de l’association pour leur engagement à faire de la structure, une référence. A en croire Youssouf, ayant titré les enseignements des années précédentes, marquées par des conférences, des ateliers, visites aux personnes ressources, l’ACJM a décidé  de donner de nouvelles perspectives à l’avenir de l’association. A cet effet, il a laissé entendre : « Il s’agit de réorganiser le mode de fonctionnement en mettant en place un bureau compétitif. Il y a des postes qui ne fonctionnent pas du fait que ceux qui les occupent ont des engagements à l’intérieur du pays. En janvier, nous allons organiser une assemblée générale pour mettre en place un nouveau, qui sera chargé d’exécuter un nouveau programme, sur la base d’un nouvel organigramme. C’est pourquoi, nous plaçons ce 5ème anniversaire sous le signe du renouveau et de la relance des activités de l’ACJM. ». Situation d’insécurité oblige, le président de l’ACJM a mis l’accent sur le rôle de la jeunesse dans l’instauration de la paix au Mali. Mr Traoré dira : « le rôle  de la jeunesse dans la recherche de la paix est primordial. Il faut mettre en place une stratégie de communication fiable depuis la base pour  mettre les gens en confiance. Notre vision est de sensibiliser davantage la jeunesse et la population à  faire confiance aux autorités et à se mettre à leur disposition. Les forces de l’ordre doivent être informées à temps. A travers ce geste, nous allons aider notre pays et nous-mêmes ». Pour ajouter l’utile à l’agréable, les organisateurs du dîner ont recouru aux services de deux comédiens professionnels de la place. Il s’agit de Tassouma-Kissè et Ji-Ji.

Jean  Goïta

Source : L’Aube d’Afrique


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here