Kung-fu wushu, championnat national : Le ligue de Bamako confirme sa suprématie

La salle du Pavillon des sports du stade Modibo Keïta a abrité, samedi dernier la 7è édition du championnat national de kung-fu wushu. La compétition s’est déroulée en présence du représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique, Aly Nouhoum Diallo, du père fondateur du kung-fu wushu malien, Maître Cheick Coulibaly, ceinture noire 9è dan et du président de la Fédération malienne de kung-fu wushu (FE.M.K-Wushu), Maître Drissa Coulibaly, ceinture noire 6è dan.
Dans son allocution de clôture, le premier responsable de la FE.M.K-Wushu a salué le bon déroulement de la compétition, avant de revenir sur le bilan de la saison 2015-2016. «Je suis très fier et surtout comblé des résultats obtenus par les combattants maliens qui ont fait une très belle prestation au Championnat ouest africain au Togo. Nos combattants sont revenus avec 20 médailles dont 5 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 12 médailles de bronze.
En plus, le Mali a décroché le trophée de meilleur combattant», dira Maître Drissa Coulibaly. «Je félicite les combattants qui ont porté haut le drapeau national et par la même occasion, la fédération adresse ses remerciements à l’ensemble de nos partenaires notamment le ministère des Sports et le Comité national olympique et sportif», conclura le président de la FE. M. K. Wushu.

Après avoir félicité la FE. M. K. Wushu pour les résultats obtenus lors du Championnat ouest-africain, le représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP), dira que le monde du kung fu wushu «pourra toujours compter sur le soutien et l’accompagnement du ministère des Sports pour la promotion et le développement de la discipline au Mali». «Nous avons assisté à un beau spectacle qui prouve la bonne santé du kung fu wushu malien», ajoutera Aly Nouhoum Diallo.
Quant au père fondateur du kung-fu wushu malien, il a rendu hommage à la jeunesse du pays pour son implication dans la promotion et le développement de la discipline au Mali, avant de réitérer sa disponibilité à l’égard de la FE. M. K. Wushu. «Les mots me manquent pour remercier cette jeunesse qui a répondu une fois de plus à l’appel de la fédération. Cette 7è édition du championnat national a été une grande réussite qui augure des lendemains meilleurs pour cette discipline dans notre pays», a souligné Maître Cheick Coulibaly.

Cette 7è édition du championnat national a regroupé une soixantaine de combattants issus des différentes ligues du pays. A l’exception de Kidal, toutes les autres ligues ont participé à la compétition. Les athlètes se sont affrontés dans deux épreuves : le tao et les combats. A l’issue de ces deux épreuves, la ligue de Bamako a terminé en tête du classement avec 10 médailles, devant Kayes et Sikasso qui ont obtenu, respectivement 6 et 5 médailles.

Djènèba BAGAYOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here