Mariage précoce au Mali : 70 000 adolescentes meurent chaque année en donnant la vie

Le mardi 20 décembre 2016, la Coalition malienne de défense des droits de l’enfant (COMADE), en partenariat avec l’ONG Save the Children, a organisé au centre Al Farouk de Bamako, la journée d’information et de sensibilisation des leaders religieux sur la problématique du mariage d’enfants au Mali. La cérémonie d’ouverture de cette journée était présidée par le responsable de programme de Save the Children, Fenke ELSKAMP, en présence du président de la COMADE, Amadou Bocar TEGUETE et d’autres personnalités. Il ressort du rapport publié par Save the Children que 70 000 adolescentes meurent chaque année en donnant la vie.

L’objectif général de cette journée est de contribuer aux efforts nationaux visant la promotion de l’abandon de la pratique du mariage d’enfants au Mali. Selon le rapport publié par Save The Children le 11 décembre 2016 : « Aucun Enfant Oublié : libre de vivre, libre d’apprendre, à l’abri du danger », la mortalité maternelle est la 2ème cause principale de décès chez les adolescentes âgées de 15 à 19 ans (après le suicide) de par le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here