Motion de censure à l’assemblée nationale: La mayonnaise n’a pas pris

L’Opposition malienne a projeté une motion de censure demandant le départ du gouvernement actuel. Elle a été rejetée puisque, seulement 33 ont voté sur les 147 députés à l’Hémicycle, mercredi 21 décembre. Pour la majorité, la mayonnaise n’a pas pris

Il y a justement une semaine de cela que l’opposition demandait la démission du Premier ministre Modibo Keita et son gouvernement. L’opposition l’aura tenté à deux reprises dans un même quinquennat, mais le gouvernement restera bel et bien en place. Cette motion de censure déposée par les députés de l’opposition et des députés qui ont récemment quitté la majorité présidentielle n’a toujours pas eu échos favorable au sein du Parlement national, mercredi, après de longs débats.
Car cette motion a été rejetée par la majorité présidentielle toute entière et une partie des députés non inscrits au sein de l’Assemblée, soit 114 députés ont tous voté contre la motion.
Ainsi, seulement 33 députés, issus des rangs de l’opposition, du parti Sadi et d’ADP-Maliba ont voté pour le départ du cinquième gouvernement d’Ibrahim Boubacar Keita.
Rappelons qu’à l’époque l’opposition avait demandé une motion de censure contre le gouvernement de Moussa Mara suite à un déplacement raté de ce dernier sur Kidal pendant la crise. Mais cette fois, les raisons sont plus ou moins accablantes. Il était question du fameux ‘’accord autorisant l’UE à expulser des migrants irréguliers’’, ’’l’incapacité du gouvernement’’ à assurer la sécurité des maliens et à organiser des élections municipales sur l’ensemble du territoire national étaient entre autres les motifs évoqués.
Amadou Kodio

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here