Le Niger lance un programme d’amnistie pour les déserteurs de Boko Haram

Le Niger lance un programme d’amnistie pour les déserteurs de Boko Haram
Des soldats nigériens à Bosso, au Niger, le 17 juin 2016
Le gouvernement du Niger a annoncé mercredi 28 décembre le lancement d’un programme d’amnistie et de réinsertion pour les anciens combattants du groupe jihadistes Boko Haram. Cette annonce a été faite par le ministre nigérien de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Mohamed Bazoum, en visite à Diffa, dans le sud-est du pays, où une trentaine d’anciens combattants s’est rendue.

Les Nigériens de Boko Haram qui décideraient de faire défection savent désormais ce qui les attend. « Nous allons leur garantir la sécurité, nous allons leur éviter la prison, nous allons leur éviter toute poursuite judiciaire. Et nous allons nous acheminer vers une forme de prise en charge », a expliqué Mohamed Bazoum.

En appelant ses compatriotes enrôlés dans le groupe jihadiste à déposer les armes, le ministre de l’Intérieur a détaillé le programme mis en place par son gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here