Pour une démocratie stable et un citoyen responsable et actif : Abdoulaye Touré lance le Mouvement des Forces alternatives pour la démocratie et l’intégration au Mali (FADIMA)

Après l’échec des politiques et les dérives constatées dans la société malienne, un nouveau mouvement, dirigé par Abdoulaye Touré, ex-président du Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ), désire œuvrer à la constitution d’un régime démocratique stable et puissant, suivant leur propre modèle, empêchant toute résurgence de tendances totalitaires ou autoritaires.

Dénommé Mouvement des Forces alternatives pour la démocratie et l’intégration au Mali (FADIMA), cette formation a tenu sa première Assemblée le samedi 24 décembre à l’hôtel Massaley à l’ACI 2 000 devant un parterre d’invités et une foule nombreuse qui assirent au  changement et apporter leur soutien à Abdoulaye Touré pour cette belle initiative. Ce mouvement entend  participer aux débats démocratiques qui semblent d’ailleurs totalement sclérosés. Il s’agit, pour lui, de contribuer sans aucun parti pris. Pour le premier responsable du Mouvement, Abdoulaye Touré “C’est un mouvement d’éveil de conscience qui concerne tout le monde;  pas que les jeunes et il n’est pas un parti politique.  C’est un mouvement qui veut que le Mali se réveille et que les Maliens prennent leur destin en main. Il se veut également critique mais proposer des idées et d’agir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here