Soupçons d’ingérence: les Etats-Unis expulsent 35 agents russes

Soupçons d’ingérence: les Etats-Unis expulsent 35 agents russes
Le président Barack Obama s'en est vivement pris au candidat républicain Donald Trump, l'estimant "mal préparé" pour être son successeur. REUTERS/Joshua Roberts

Le président américain Barack Obama a annoncé ce jeudi plusieurs mesures contre la Russie. Washington estime que Moscou a fait preuve d’ingérence dans l’élection présidentielle américaine.

Parmi les mesures contre la Russie, annoncées ce jeudi par Barack Obama: l’expulsion de 35 membres des services de renseignement russes, officiellement déclarés “persona non grata”. Le président américain soupçonne Moscou d’avoir interféré dans les élections américaines, en oeuvrant en défaveur de la candidate démocrate Hillary Clinton par des piratages informatiques.

Les services secrets russes auraient, selon Washington, dérobé des dizaines de milliers d’emails de responsables démocrates, avant de les diffuser au site lanceur d’alerte Wikileaks, qui les a rendus publics, jetant une lumière crue sur les délibérations internes du camp démocrate et brouillant le message de sa candidate.

Entreprises et personnalités sanctionnées

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here