Assemblée générale ordinaire de la FEMAFOOT : «Le monde du Football est un monde de solidarité, de fraternité et d’union. Il ne saurait être celui de la division et de la haine», dixit Baba Diarra

La fédération malienne de football (FEMAFOOT), a tenu ce mardi 27 décembre 2016, la 45ème et dernière assemblée ordinaire de son mandat au gouvernorat du district de Bamako. Les travaux étaient présidés par la Directrice régionale de la Jeunesse et des Sports du district de Bamako, Mme Kendé Mariam Tangara, représentant le ministre des sports. Etaient également présents,le président de la FEMAFOOT, Boubacar Baba Diarra, Souleymane Diarra, représentant du Comité National Olympique et sportif du Mali et plusieurs délégués des régions.
Pour le président de la Fédération malienne de Football, Baba Diarra, le monde du football est un monde de solidarité, de fraternité et d’union. Il ne saurait être celui de la vision et de la haine. Une sorte d’appel pour lui, à ses camardes de l’autre côté à se joindre au groupe pour le développement de cette discipline mère du sport malien.
Dans ses deux discours, à l’ouverture et à la clôture, le président Baba Diarra n’avait qu’un seul mot qui est de mettre fin à cette crise interminable au sein du football malien. Il a introduit ses mots par la présentation de ses meilleurs vœux : «Je formule les vœux que 2017 nous donne encore du sourire.
Que la coupe d’Afrique des Nations de 2017 qui commencera dans quelques jours avec l’entrée en lice des Aigles A soient couronnée de succès pour nos différentes équipes nationales, un trophée auquel aspire notre peuple depuis des décennies. Pour nos clubs engagés en compétitions interclubs de la CAF, la ligue des champions et la coupe CAF, je souhaite que 2017 soit l’année de succès pour eux et que la phase de poule de la ligue ces champions, tant convoitée par les clubs maliens, soit enfin une réalité».
Dans son discours de clôture, il dira qu’il n’est nul besoin de dire que ces trois années écoulées ont été des plus éprouvantes pour le football malien, avec une crise interminable ayant conduit à disperser les efforts et les énergies qui autrement auraient dû être consacrés aux multiples chantiers du développement du football et de la jeunesse malienne.
Il a ajouté que malgré les péripéties de cette crise sans pareille, les membres de la fédération ont été constamment à leurs côtés dans les épreuves pour conduire à bien les objectifs qu’ils se sont mutuellement fixés au sortir des élections de Mopti. Sans leur apport incessant de soutien indéfectible, il est certain qu’ils ne seront pas parvenus aux réalités d’engranger, durant ces trois ans, tant sur le plan continental et international, qu’à l’intérieur même du Mali à travers les réalisations accomplies.
«Au moment où nous entamions la dernière ligne droite de ce mandat et comme nous ne nous réunirons plus avant la prochaine assemblée générale élective d’octobre prochain, nos valeurs et notre morale exigent de nous ces rappels et l’expression de notre reconnaissance à l’endroit de celles et de ceux sans lesquels nous ne serions parvenus à ces résultats», a-t-il rappelé.
Drissa KEITA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here