Mali : l’histoire du chef du village de Boulikessi, contraint de négocier avec le Mujao

C’est l’histoire d’un homme ordinaire pris dans des circonstances extraordinaires : celle d’un chef de village parti négocier la protection de sa communauté avec les jihadistes, quand ils régnaient sur le centre du pays, et qui doit aujourd’hui rendre des comptes.

Quand on entend son histoire, ses compromissions avec les jihadistes, l’aura dont il jouit auprès de ses protégés et sa récente incarcération au Burkina Faso, on l’imagine jeune et téméraire. Pas forcément grand, mais qui en impose. Qui sait se servir d’une arme et qui est capable de se sortir de toutes les situations périlleuses. Erreur. Brahima Mody Diallo, plus connu sous le nom d’Amirou Boulikessi (« le chef de Boulikessi »), est un frêle quinquagénaire qui ressemble à ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : un notable de la province de Mondoro, dans la région de Mopti, à deux pas de la frontière avec le Burkina Faso. Son histoire illustre l’enfer labyrinthique dans lequel est plongé le Mali depuis cinq ans.


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here