RPM : Exclusion hautement probable de Bafotigui Diallo

En plus de sa suspension de 18 mois pour des actes “d’indiscipline“, la section VI du Rassemblement pour le Mali (RPM) “sollicitera le bureau politique national pour prononcer l’exclusion“ l’iconoclaste député Bafotigui Diallo du parti.

La conférence de section VI du RPM a suspendu le 24 décembre l’honorable Bafotigui Diallo de tous les organes et de toutes les instances du RPM en Commune VI pour 18 mois. L’instance justifie sa décision par plusieurs actes d’indiscipline posés par l’élu national vis-à-vis de sa formation.

D’abord, la conférence reproche à l’élu national ses “absences répétées aux réunions ordinaires, extraordinaires et dans les activités du parti”. Elle ajoute que Bafotigui Diallo, “en solitaire, sans concertation avec sa section, s’est donné des temps d’antenne sur certaines radios libres pour diffamer des camarades en mission gouvernementale et parlementaire”, et son refus de répondre aux différentes convocations de la commission discipline de la section.

Sur la décision signée par le secrétaire de la section VI, Dr. Moussa Guindo, on reproche même au député un acte d’escroquerie en Commune.

“L’honorable Bafotigui s’est donné le droit d’engager un certain M. Diakité qui a soutiré de l’argent à de nombreux groupements de femmes RPM de Sénou, Yirimadio, Sokorodji, Faladié, Niamakoro pour un projet qui n’a jamais vu le jour”, dévoile la décision.

La faute grave aux communales

De même, l’instance de la section VI n’admet pas attitude du député aux élections communales du 20 novembre. En effet, explique la note de suspension, Bafotigui Diallo “s’est affiché clairement contre son parti en soutenant en Commune VI la liste indépendante APC”. En plus, le député révélateur du scandale des engrais “frelatés” est accusé d’avoir “félicité l’URD (la liste adverse) avant la proclamation des résultats provisoires des élections communales”.

Considérant de tous ces faits et conformément “aux dispositifs de l’article 77 des statuts et des articles 41, 42 et 43 du règlement intérieur du RPM, conférence a décidé de la suspension de l’honorable Bafotigui Diallo de tous les organes et toutes instances du RPM en Commune VI. “Elle sollicite le BPN pour l’exclusion de l’honorable Bafotigui Diallo du parti”.

Contacté par nos soins, Bafotigui Diallo dit n’avoir pas encore reçu la décision qu’il a qualifiée de “plaisanterie”. Il a promis de réagir dès sa notification.

La conférence de la section du RPM a suspendu plus d’une dizaine d’autres militants et même des organes du parti en Commune VI.

Maliki Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here