20eme édition du championnat national de judo : Les experts internationaux satisfaits du niveau des combattants

La Fédération malienne du judo a organisé, le 23 décembre dernier au Pavillon des sports du stade Modibo Keita, la 20ème édition du championnat national de judo qui a donné lieu à des combats de haut niveau.

Cette 20ème édition était présidée par Habib Sissoko, président de l’Union africaine de judo (UAJ), en présence de Oumarou Tamboura, directeur exécutif du Comité national olympique et sportif du Mali ( Cnosm), de Me Ouarab Nacer et de Me Boumeker, tous deux grands experts internationaux de judo.Une centaine de combattants, hommes et dames venant des différents centres de judo du pays étaient présents à cette 20ème édition du championnat national de judo. Les combattants se sont affrontés dans les catégories de 52 Kg, -63 Kg, -70Kg, +78 Kg,-100 Kg et + 100Kg.

Ce sont les dames de 52 Kg qui ont entamé la partie avec le combat de Djénéba Konitio de l’As Police à Kadiatoy Diarra du Club de Magnambougou. Ce combat s’est soldé par la victoire de Djénéba Konitio. Chez les moins de 63 Kg, Kadiatou Traoré de Ségou s’est inclinée devant Penda Traoré du Camp para. En moins de 70 Kg, Aminata Diarra du Dojo des rails a battu Fatoumata Poudiougou du Camp para. Chez les hommes, le spectacle était encore plus au rendez-vous. Youssouf Djiré du Centre du Stade Modibo Keita a disposé de Souleymane Coulibaly du Camp para. De son côté, Youssouf Diallo a surclassé Yacouba Diarra de l’Usfas. Chez les plus de 100 Kg, Karounga Soumano de l’Usfas a battu Vincent Diassana du Camp para après un dur combat. Au sortir de la compétition, les deux experts internationaux, Me Nacer et Me Boumeker, ont exprimé toute leur satisfaction par rapport au niveau des combattants. Ils ont toutefois demandé aux jeunes de redoubler d’efforts afin de corriger les lacunes. Cela, pour permettre au Mali de s’imposer sur la scène internationale.

Habib Sissoko, président de l’Union africaine de judo, abondant dans le même sens, se dit réjoui de la prestation des combattants, tout en exhortant les uns et les autres à se donner la main et de continuer à travailler pour l’intérêt du judo dans notre pays.

M.TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here