L’ex-president du Cnj-Mali Abdoulaye Touré, un des initiateurs de l’association Fadima : “Nous ne sommes pas là pour être président en 2018, mais pour être de vrais catalyseurs”

Cette association dénommée  Force alternative pour la démocratie et l’intégration au Mali (Fadima), à en croire les initiateurs, se veut une force de veille, de critique, de  proposition face aux différents défis dans les domaines politique, sociétal, culturel, économique…

C’est une salle pleine à craquer qui a servi de cadre à cette cérémonie de lancement de l’association dénommée Fadima, le vendredi dernier, à l’hôtel Massaley de Bamako. Ce nouveau mouvement, faut-il le rappeler, est composé majoritairement de jeunes anciens leaders estudiantins, du Conseil national de la jeunesse (Cnj-Mali) et des étudiants. Dans le lot de leader, on trouve l’ex président du Cnj-Mali, Abdoulaye Touré, notre confrère Ibrahim Coulibaly dit I.C. (actuellement commissaire à la Commission vérité justice et réconciliation), le premier président du contingent des jeunes volontaires de l’Apej, Mamadou Dionsan, l’ex leader estudiantin Alkaïdy Touré, pour ne citer que ceux-ci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here