Cancer du sein : un composé du piment pourrait stopper les métastases

Les chercheurs de l’université de la Ruhr et du Centre de génomique de Cologne (Allemagne) ont testé les effets d’une molécule appelée capsaïcine (une molécule que l’on trouve couramment dans le piment) sur une culture cellulaire correspondant au cancer du sein triple négatif .

Ce cancer “triple négatif” est l’une des tumeurs cancéreuses les plus agressives et les plus difficiles à soigner car il ne répond à aucun autre traitement que la chimiothérapie .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here